Festival de Cannes 2015: Deux femmes françaises en compétition, du jamais vu!

FESTIVAL Valérie Donzelli et Maïwenn figurent à la liste des 17 films retenus en compétition...

Stéphane Leblanc

— 

L'actrice et réalisatrice Maïwenn. Image extraite du film «L'Amour est un crime parfait».
L'actrice et réalisatrice Maïwenn. Image extraite du film «L'Amour est un crime parfait». — Gaumont Distribution

Valérie Donzelli, Maïwenn: deux réalisatrices françaises en compétition, c'est du jamais vu à Cannes et cela confirme l'excellence du cinéma français au féminin depuis plusieurs années. 

Quatrième sélection pour Audiard

Parmi les 17 films retenus en compétition - sélection qui est appelée à être complétée, on note bien la présence attendue de Jacques Audiard pour sa quatrième participation à la compétition après Regarde les hommes tomber, Un prophète et De rouille et d'os.

Retrouvez les temps forts de l'annonce des films selectionnés pour le Festival de Cannes 2015

Inspiré des Lettres persanes de Montesquieu, son nouveau film, Deephan, met en scène un combattant tamoul sri-lankais, réfugié politique en France où il travaille comme gardien d'immeubles dans une cité chaude de la banlieue parisienne.

Stéphane Brizé, Valérie Donzelli et Maïwenn en invités surprise

Il y a aussi Stéphane Brizé, avec son nouveau film, Un homme. Vincent Lindon en est une nouvelle fois la vedette, après avoir joué dans Mademoiselle Chambon et Quelques heures de printemps, les précédents films du cinéaste.

Mais la surprise, c'est le nombre impressionnant de réalisatrices françaises dans cette sélection. Valérie Donzelli revient, trois ans après avoir présenté La guerre est déclarée primé à la Semaine de la critique, avec Marguerite et Julien, film adapté d'un scénario de François Truffaut, avec Anaïs Demoustier et Jérémie Elkaïm pour interprètes. 

La présence de Maïwenn est une demi-surprise vu que la réalisatrice a déjà décroché le prix du jury en 2011 avec Polisse. Son nouveau long-métrage, Mon roi, réunit Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot. Cette dernière est également sélectionnée mais hors-compétition, mais ça, on le sait depuis lundi, vu que son film, La Tête haute, avec Catherine Deneuve, Sara Forestier et Benoît Magimel, fait l'ouverture du festival. Le film sort le 13 mai.