Festival de Cannes: Un film d’animation français parmi les neuf courts-métrages en compétition

CINEMA A la veille de la conférence de presse qui lèvera le voile sur la sélection officielle, les films courts retenus en compétition ont été révélés...

Stéphane Leblanc

— 

Le Repas dominical
Le Repas dominical — Sacrebleu productions

Cette année, le comité de sélection a reçu 4.550 courts-métrages - mille de plus qu’en 2014 - en provenance de plus de 100 pays de production. Parmi les neuf courts-métrages retenus en compétition au Festival de Cannes, signalons la présence d'un film d'animation réalisé par la Française Céline Devaux: Le repas dominical.

La voix de Vincent Macaigne fait la voix

Le pitch est le suivant : «C’est dimanche. Au cours du repas, Jean observe les membres de sa famille. On lui pose des questions sans écouter les réponses, on lui donne des conseils sans les suivre, on le caresse et on le gifle, c’est normal, c’est le repas dominical.» A noter que c’est l’acteur Vincent Macaigne qui fait la voix du narrateur et que le film est également sélectionné en compétition au festival du film d'animation d'Annecy.

Les huit autres films en lice sont les suivants: Waves’98 de Ely Dagher (Liban, Qatar), The Guests de Shane Danielsen (Australie), Sali de Ziya Demirel (Turquie/France), Love is blind de Dan Hodgson (Royaume Unis),  Ave Maria de Basil Khalil (Palestine/France/Allemagne), Copain de Jan et Raf Roosens (Belgique), Patriot d’Eva Riley (Rayaume Unis) et Presente Imperfecto de Iair Said (Argentine).

La Palme d'or du court-métrage sera décernée le 24 mai par le jury des courts-métrages et de la Cinéfondation présidé par Abderrahmane Sissako, le réalisateur de Timbuktu.