Emmanuelle Bercot en ouverture de Cannes 2015

CINEMA C'est la première Française à faire l'ouverture du festival...

Stéphane Leblanc

— 

Catherine Deneuve et Emmanuelle Bercot en 2013 à Cabourg Lancer le diaporama
Catherine Deneuve et Emmanuelle Bercot en 2013 à Cabourg — PJB/SIPA

Ce n'est pas la première réalisatrice, mais quand même la première Française à faire l'ouverture du festival de Cannes: Emmanuelle Bercot présentera le 13 mai prochain son nouveau film, La Tête haute. La cinéaste de 47 ans montera les marches accompagnée de Catherine Deneuve, qui jouait déjà le rôle principal de son précédent film, Elle s’en va, en 2013. 

La Tête haute raconte le parcours éducatif de Malony, jeune délinquant, de l’enfance à l’âge adulte, qu’une juge des enfants et un éducateur tentent de sauver. Le film, qui sortira le 13 mai à 20 heures, simultanément à sa présentation en séance officielle, met également à l’affiche Benoît Magimel, Sara Forestier et Rod Paradot qui interprète le personnage principal.

La Tête Haute, d'Emmanuelle Bercot - Les Films du Kiosque

Une œuvre différente, forte et émouvante

Là où les pronostics donnaient gagnant une comédie populaire ou un blockbuster - Tomorrowland de Brad Bird, Belles familles de Jean-Paul Rappeneau, Vice Versa, des studios Pixar, voire Un homme irrationnel, de Woody Allen, le festival a préféré jouer la carte de l'effet de surprise. «Le choix de ce film pourra paraître surprenant au regard des codes généralement appliqués à l’Ouverture du Festival de Cannes, déclare le délégué général du festival Thierry Frémaux dans un communiqué. C’est évidemment le reflet de notre volonté de voir le festival commencer avec une œuvre différente, forte et émouvante. Le film d’Emmanuelle Bercot dit des choses importantes sur la société d’aujourd’hui, dans la tradition d’un cinéma moderne, pleinement engagé sur les questions sociales et dont le caractère universel en fait une œuvre idéale pour le public mondial qui sera au rendez-vous à Cannes.»

Pour autant, on ne sait pas encore si La Tête haute sera en compétition ou pas.

Actrice avant d'être réalisatrice

Emmanuelle Bercot est une habituée du festival, qui l'a révélée en 1997. Son court-métrage Les Vacances avait reçu le Prix du Jury. Après avoir débuté comme danseuse, puis comme comédienne, la jeune femme confirme l’essai deux ans plus tard avec un Deuxième Prix de la Cinéfondation pour La Puce, son film de fin d’étude à la Fémis. En 2001, son premier long-métrage, Clément, dans lequel elle tient le rôle principal, est en Sélection officielle au Certain Regard. Depuis, elle a réalisé plusieurs films dont, Elle s’en va. Emmanuelle Bercot a également cosigné le scénario de Polisse de Maïwenn. Et cette dernière lui a offert le premier rôle de son nouveau film, Mon Roi. En tant qu'actrice.