Un maniaque insaissisable

©2007 20 minutes

— 

Des meurtres,

il en a revendiqué 37. S'il semble avéré que Zodiac a bien tué cinq personnes entre les mois de décembre 1968 et d'oc­tobre 1969, on n'a jamais arrêté le maniaque qui ne s'est plus manifesté depuis 1974. De fortes présomptions pèsent sur Arthur Leigh Allen, décédé en 1992 après un séjour en prison pour pédophilie, mais personne n'a jamais pu réunir suffisamment de preuves pour le traîner devant les tribunaux. Le manque de moyens techniques et les rivalités entre les différents services de police expliquent l'échec de l'enquête. Comme la plupart des éléments du dossier ont été égarés au fil des années, l'élucidation de l'affaire reste improbable. On peut même imaginer que le vrai Zodiac ait vu le film de David Fincher pas peu fier de se dire que, quarante ans après ses premiers meurtres, sa geste sanglante n'a rien perdu de son potentiel de fascination.