Empreinte de doigts et dentition: les deux marques de fabrique des créateurs de «Shaun le mouton»

CINEMA Depuis 1972, les studios Aardman ont imposé leur style dans le monde de l'animation...  

Caroline Vié

— 

Shaun le mouton
Shaun le mouton — Studio Canal

Depuis le début des années 1970, les studios Aardman, créateurs, entre autres, de Wallace et Gromit, sont devenus incontournables dans le monde du cinéma d'animation. «Je pense que c'est notre côté artisanal qui fait la différence, déclare Richard Starzac coréalisateur de Shaun le mouton. On reconnaît immédiatement nos personnages car ils ont un petit air british facilement identifiable tant dans leurs looks que dans leurs attitudes».

La main à la pâte

La marque de fabrique des studios, c'est la plasticine, sorte de pâte à modeler que les animateurs maîtrisent à fond. «Il y a de plus en plus de films d'animation qui sortent, dit Peter Lord, réalisateur Chicken Run (2000) et Les Pirates! Bons à rien, mauvais en tout (2012) et il est donc important de continuer à explorer ce domaine parce que c'est celui dans lequel nous excellons après plus de quarante ans de pratique». Les empreintes de doigts visibles sur les personnages sont un choix esthétique, une façon de garder le côté brut de l'animation.

Les studios Aardman se dévoile au musée Art Ludique

 

Les dents de l'amour

Les héros des films Aardman feraient la fortune de n'importe quel orthodontiste tant leur dentition est impressionnante. «C'était d'abord une façon de jouer sur la légende selon laquelle les Anglais ne fréquentent pas beaucoup le dentiste, puis c'est devenu une tradition de la maison», explique Mark Burton, l'autre réalisateur de Shaun le mouton. Chez Aardman, même les poules de Chicken Run ont des dents! Le côté très anglais des films leur donne une saveur particulière, une identité entre festival absurde et humour pince-sans-rire qui fait leur succès international.