Festival de Beaune: La Corée, l'autre pays du polar, est à l'honneur

CINEMA L'événement dédié aux films policiers va rendre hommage au polar coréen en montrant des classiques et des films nouveaux...

Caroline Vié

— 

Sea Fog - les clandestins
Sea Fog - les clandestins — The Jokers / Le Pacte

Et si la Corée du Sud était le nouveau pays du polar? C'est ce que le Festival du film policier de Beaune va démontrer en permettant de revoir de grands classiques comme Memories of murder (Bong-Joon ho, 2004) Old Boy ou The Chaser (Na Hong-Jin)

Une société violente et corrompue

«Les cinéastes se sont emparés des codes du cinéma de genre pour évoquer, dans une sophistication noire sauvage, le climat de décomposition politique et culturel d’une Corée aux plaies toujours ouvertes», déclare Yves Montmayeur, réalisateur du documentaire Les enragés du cinéma coréen. Flics brutaux, assassins fous à lier et notables corrompus sont les personnages principaux d'œuvres violentes et virtuoses. La dernière en date, présentée à Beaune hors compétition, est Sea Fog - les clandestins (sortie en salles le  1er avril) de Sun Bo Shim. Le périple cauchemardesque d'un bateau de pêche à bord duquel des hommes désespérés tentent de survivre fait frissonner démontrant que le cinéma coréen n'a pas fini de provoquer des électrochocs.