Le cinéma fête ses 120 ans

CINEMA Le 19 mars 1895, les frères Lumière tournaient leur premier film et inventaient le 7e art...  

20 Minutes avec AFP

— 

Publicité pour le Cinématographe des frères Lumière en 1996.
Publicité pour le Cinématographe des frères Lumière en 1996. — RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

Le 7e art fête son anniversaire. Le 19 mars 1895, les frères Lumière tournaient leur premier film, La Sortie de l'usine Lumière à Lyon, marquant la naissance du cinéma. 120 ans plus tard, de nombreuses manifestations commémorent la naissance de cet art, en pleine révolution avec le numérique.

Et Louis Lumière inventa le Cinématographe

Alors que l'Américain Thomas Edison avait déjà inventé en 1891 la première caméra de cinéma, le Kinétographe, et un appareil qui permettait de voir des films en solo, le Kinétoscope, Louis Lumière met au point en 1895 une nouvelle invention: le Cinématographe, à la fois caméra et projecteur.

Jusqu’à la fin de l’année 1895, ils tournent  notamment L’Arroseur arrosé.  Ils donnent naissance à l’industrie cinématographique, développée par Léon Gaumont dès 1895, et par Charles et Emile Pathé qui créent leur société en 1896

Les Lyonnais Louis Lumière et son frère Auguste organisent le 28 décembre 1885 au Salon indien de l'hôtel Scribe à Paris la première projection publique.

«La grande quête du Graal (…) après l'invention de la photo, c'est l'image animée. Voir ce spectacle-là, pour beaucoup, sera extraordinaire», souligne Michel Faucheux, maître de conférences à l'Institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon et auteur d'une biographie des frères Lumière.Avec eux, «nous sommes entrés dans une civilisation de l'image, dont nous sommes toujours les héritiers», estime-t-il.

Début 1896, ils montrent le célèbre L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat, avant d'envoyer des opérateurs réaliser près de 1.500 «vues cinématographiques» dans le monde entier.

«Aller au cinéma, faire un film... Tout cela reste identique à l'esprit de 1895»

L’exposition Lumière! Le cinéma inventé, ouvre ses portes du  27 mars au 14 juin au Grand Palais à Paris pour fêter cet anniversaire. Outre l’histoire de l’invention, l’exposition présentera pour la première fois leurs films dans leur intégralité, dont 200 vues restaurées.

«C'est un patrimoine immense et surtout c'est un patrimoine méconnu. Personne n'a jamais vu les 1.422 films produits par la société Lumière», souligne Thierry Frémaux, directeur de l'Institut Lumière à Lyon et commissaire de l'exposition avec le critique Jacques Gerber.

«120 ans de cinéma : Gaumont, depuis que le cinéma existe» au Centquatre à Paris, du 15 avril au 5 août, sera consacrée à Léon Gaumont, qui « a inventé l'industrie cinématographique, le commerce, c'est-à-dire le spectacle», selon Dominique Païni, commissaire de l’événement.

«Aujourd'hui, si la technique a changé, l'esprit reste le même», estime Thierry Frémaux. «Aller au cinéma, faire un film... Tout cela reste identique à l'esprit de 1895», conclut le spécialiste.