Hugh Jackman: «Jouer dans "Chappie" a changé mon approche des effets spéciaux»

CINEMA Hugh Jackman trouve son premier grand rôle de méchant face à un robot craquant, joué par un acteur de chair et d'os...

Caroline Vié

— 

Hugh Jackman dans Chappie
Hugh Jackman dans Chappie — Sony Pictures

Hugh Jackman s'y connaît en termes d'effets spéciaux. De Wolverine dans la saga X-Men à Real Steel (2011) où il organisait des matches de boxe entre robots, le comédien australien a pu se frotter aux meilleurs spécialistes dans ce domaine. Pourtant, Chappie lui a semblé différent. Il dit pourquoi à 20 Minutes...

 

Comment avez-vous atterri sur le tournage de ce film?

C'est moi qui ai contacté Neill Blomkamp parce que j'ai été tellement bluffé par District 9 que je tenais à tourner avec lui. Quand il m'a offert ce rôle de méchant très éloigné de ce qu'on me propose d'habitude, j'ai sauté sur l'occasion. Neill est un visionnaire et le personnage qu'il m'a écrit m'a permis d'explorer une part  sombre de ma personnalité. Il y a une scène où je brutalise Dev Patel où je me suis vraiment lâché.

Vous avez un vrai goût pour les films à effets spéciaux?

C'est vrai que j'en ai pas mal tourné et que j'y suis habitué. Pour moi, travailler sur fond vert n'est pas très différent de ce que l'on fait au théâtre où il faut tenter d'imaginer ce qui se passe devant soi alors qu'on ne voit que le trou noir où se trouvent les spectateurs. J'ai appris à inventer ce que je suis censé avoir en face de moi, qu'il s'agisse de monstres, de paysages ou de mutants. Cela m'est devenu naturel.

Chappie vous a-t-il rappelé les robots de Real Steal?

Pas du tout car Neill a totalement changé mon approche des effets spéciaux en faisant jouer le personnage de Chappie par Sharlto Copley. Il jouait devant moi dans le costume moulant qui allait permettre de redessiner le robot en postproduction. Nous avions une véritable interaction ce qui était très enrichissant. C'est un comédien étonnant d'une grande inventivité.

En quoi cela vous a-il aidé?

Je finissais par voir Chappie dans chaque attitude de Sharlto parce qu'il avait mis au point une gestuelle absolument unique, alors qu'il savait que toute sa performance tenait à son langage corporel puisqu'il ne montre pas son visage. Il m'a vraiment épaté. Je pense que son travail m'inspirera la prochaine fois que je reprendrai le rôle de Wolwerine.

> Si vous voulez avoir plus d'infos sur Sharlto Copley, c'est par ici: