César 2015: «Timbuktu» gagne presque tout

CINEMA Le film franco-mauritanien a remporté sept trophées, vendredi soir...

P.B. avec AFP
— 
Abderrhmane Sissako et l'équipe du film «Timbuktu» qui a remporté sept trophées aux César, le 20 février 2015.
Abderrhmane Sissako et l'équipe du film «Timbuktu» qui a remporté sept trophées aux César, le 20 février 2015. — B.GUAY/AFP

C'est presque un sans-faute. Vendredi soir, Timbuktu a remporté sept César sur huit nominations. Le film franco-mauritanien d'Abderrahmane Sissako, qui chronique de la vie quotidienne dans le nord du Mali sous la coupe des djihadistes, a notamment décroché les deux prix les plus prestigieux: meilleur film et meilleur réalisateur.

>> Tout le palmarès des César ici

«La France est un pays magnifique, parce qu'elle est capable de se dresser contre l'horreur, contre la violence, l'obscurantisme», a dit Abderrahmane Sissako, en référence aux immenses manifestations dans le pays qui ont suivi les attentats du 7 au 9 janvier à Paris. «Il n'y a pas de choc des civilisations, ça n'existe pas. Il y a une rencontre des civilisations», a ajouté celui qui est devenu le premier cinéaste d'Afrique noire à recevoir le César du meilleur réalisateur. Le cinéaste a aussi tenu à remercier la France, «pays extraordinaire, ouvert aux autres» et son pays, la Mauritanie, qui «a accepté de protéger son équipe».

Dimanche aux Oscars

Face à cette déferlante, les autres films se sont partagé les prix restants. Pierre Niney, qui prête sa grâce fragile à Yves Saint Laurent dans le film Yves Saint Laurent de Jalil Lespert, autre biopic sur le couturier français, a reçu le César du meilleur acteur, l'emportant sur son concurrent Gaspard Ulliel dans le film de Bertrand Bonello. Adèle Haenel, 26 ans, a décroché le César de la meilleure actrice pour son rôle de jeune femme rebelle et impulsive se préparant à l'apocalypse dans le film Les Combattants de Thomas Cailley. L'actrice américaine Kristen Stewart, 24 ans, est devenue vendredi la première Américaine à remporter un César, pour son second rôle dans Sils Maria d'Olivier Assayas.

Pour Timbuktu, l'aventure ne s'arrête pas là. Le film sera en compétition aux Oscars, dimanche. Mais avec moins de 2% de chances de s'imposer, selon le site de paris BetFair, décrocher une statuette sera mission quasi-impossible.