César 2015: Pourquoi «Timbuktu», «Les Combattants» et «La Famille Bélier» vont rafler la mise

CINEMA «Timbuktu», «Les Combattants» et «La Famille Bélier» devraient figurer en bonne place parmi les lauréats de la 40e cérémonie des César...

Caroline Vié et Stéphane Leblanc

— 

L'équipe de "Timbuktu" à Cannes le 15 mai 2014
L'équipe de "Timbuktu" à Cannes le 15 mai 2014 — Alberto Pizzoli AFP

Qui repartira du Théâtre du Châtelet avec de belles et lourdes (3,85 kilos) statuettes? 20 Minutes s'est pris au jeu des pronostics avant les César, cérémonie visible en clair sur Canal+ ce vendredi à partir de 21 heures.

«Timbuktu» sur la plus haute marche

Abderrahmane Sissako et son Timbuktu, magnifique ode à la tolérance, étaient repartis bredouilles du dernier Festival de Cannes. L'actualité internationale et les 700.000 entrées du film en salles plaident en sa faveur. On le verrait bien, avec ses huit nominations, faire suivre son succès critique et public d'une moisson de statuettes. Déjà, Sylvie Pialat a ouvert le bal lundi en étant sacrée productrice de l'année par l'Académie.

«Les combattants» en surprise de la soirée

Avec 400.000 entrées et neuf nominations, le film de Thomas Cailley, succès surprise de l'été 2014, devrait facilement glaner le César de la première œuvre. La fougueuse et singulière Adèle Haenel, que l'Académie a toujours récompensé, paraît mieux armée que ses rivales Marion Cotillard ou Juliette Binoche. Et le jeune Kevin Azaïs, révélation du film de Thomas Cailley pour son rôle joué avec délicatesse, surpasse les autres espoirs masculins.

La guerre des Saint Laurent aura bien lieu

D'un côté, l'ambitieux Saint Laurent de Bertrand Bonello (dix nominations), sélectionné à Cannes et porté par la critique. De l'autre, le Yves Saint Laurent de Jalil Lespert, soutenu par Pierre Bergé et qui a fait deux fois plus d'entrée. Dans le rôle du couturier, qui va l'emporter?

>> Pierre Niney vs Gaspard Ulliel: leurs chances respectives, à lire ici 

La solution serait peut-être de couper le César en deux?

«La Famille Bélier» ne fera pas que de la figuration

Après ses 6 millions de spectateurs, La famille Bélier ne sera pas venue pour rien. On lui prédit au moins un César (en forme de cœur) pour la révélation Louane. Un second pour Eric Elmosnino en prof de chant fan de Sardou. Et un troisième pour son scénario bien ficelé, capable presque à lui seul d'attirer 6 millions de spectateurs dans les salles...