VIDEO. «Le Labyrinthe»: Comment un tweet a fait basculer le destin d'un gamin de 12 ans

CINEMA «Le Labyrinthe» sort en Blu-Ray et DVD ce mercredi. Rencontre avec l'un de ses jeunes acteurs, Blake Cooper...

Joel Metreau

— 

Blake Cooper, le 28 janvier 2015, à Paris. Lancer le diaporama
Blake Cooper, le 28 janvier 2015, à Paris. — PLV/SIPA

A l’occasion de la sortie en Blu-Ray et DVD mercredi du Labyrinthe, film de SF dans la lignée des Hunger Games et Divergente, 20 Minutes a rencontré Blake Cooper, qui a décroché le rôle de Chuck à l’âge de 12 ans. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance. «Une amie, Olivia, m’avait envoyé un message via Facebook, se souvient-il. Elle disait que la trilogie des romans du Labyrinthe allait être adaptée au cinéma et que je serais bien dans le rôle de Chuck.» 

Blake Cooper face aux murs du Labyrinthe. - Ben Rothstein/AP/SIPA

 

Le lobbying des fans

Illico, le garçon se jette dans la lecture du premier tome et sa mère contacte l’agent de son fils pour passer un casting. «Physiquement déjà, on est assez semblables avec nos cheveux bouclés et notre silhouette rondelette, affirme Blake Cooper. Et émotionnellement aussi je me sentais proche de lui.» La demande reste lettre morte.

Rien n’est perdu. Blake Cooper décide de se rendre sur Twitter pour interpeller Wess Ball, le réalisateur du Labyrinthe. Son tweet reste sans réponse. «Mais de nombreux fans des livres l’ont repéré et ont commencé à produire du fan art avec mon visage, par exemple en m’incrustant au côté d’autres acteurs qu’ils espéraient voir dans les rôles principaux». Le lobbying des fans de la trilogie dystopique de James Dashner porte ses fruits.

«Wess Ball a fini par remarquer cela quelques semaines plus tard. Et il a demandé au directeur de casting d’appeler mon agent.» Les parents de Blake sont au courant, mais gardent le secret. Puis un jour, on m’a apporté le téléphone…» Explosion de joie.

Près de deux semaines plus tard, Blake Cooper rencontre Wess et les autres acteurs retenus et il s’envole vers Baton Rouge, en Louisiane, où sont filmées les scènes intérieures dans Le Labyrinthe. Du tournage, il conserve de bons souvenirs, en dépit de l’atmosphère sombre du film. «Un soir, Will Poulter et Dexter Darden m’ont emmené chez Hooters, c’est un restaurant pour clientèle plutôt masculine, avec des serveuses en habits légers et moulants. C’était la première fois que j’y allais, et ils m’y ont vraiment poussé. C’était embarrassant.»

Blake Cooper et les jeunes acteurs de Labyrinthe. - Eric Charbonneau/AP/SIPA

Un fan de jeux vidéo

Sa carrière débute à peine, même si son centre d'intérêt est plutôt le jeu vidéo. «Récemment, j'ai joué à Assassin’s Creed Unity, puis Dragon Age Inquisition. Je l’adore, j’ai mis la musique sur mon smartphone, vous savez j’écoute aussi beaucoup de bandes originales de jeux vidéo.» Il se verrait bien comme Ellen Page dans Beyond Soul ou Kevin Spacey dans le dernier Call of Duty. «Ce serait génial d’être dans le casting d’un jeu vidéo. Et ce qui serait encore plus cool, ce serait de pouvoir y jouer après!»