«Snow Therapy»: L'homme moderne est-il courageux?

CINEMA Cette comédie grinçante brosse le portrait au vitriol d'un père de famille confronté à une avanlanche...

Caroline Vié
— 
Snow Therapy
Snow Therapy — Alamode Films

Que feriez-vous si vous voyiez arriver une avalanche? Le père de famille de Snow Therapy prend ses jambes à son cou laissant les siens se débrouiller tous seuls. Le suédois Ruben Östlund s'est inspiré d'une histoire vraie pour cette comédie grinçante sous le titre Force majeure. «Une amie et son compagnon ont été attaqués en Amérique du Sud et il l'a plantée là. Le plus étonnant est qu'ils sont toujours ensemble!», raconte-t-il.

Le mâle mis à mal

Si le cri «Les femmes et les enfants d'abord» est devenu mythique, il ne correspond pas à la réalité. «Des statistiques ont prouvé qu'en cas de catastrophe, les hommes étaient souvent les premiers dans le canot de sauvetage alors que les femmes protègent leur famille, explique Östlund. Cela m'amusait de balayer les idées reçues selon lequel les mâles sont instinctivement courageux». Son héros pas vraiment héroïque doit s'expliquer avec ses proches quand il découvre qu'ils ont survécu. Il va avoir bien du mal à retrouver son rôle de mâle dominant...

Une avalanche internationale

Le réalisateur de Happy Sweden (2008) et de Play (2011) ne se contente pas de brosser le portrait de groupe d'une famille ordinaire confrontée à une situation qui ne l'est pas. Il offre une réflexion acide sur les responsabilités, la confiance et le modèle masculin. «On nous martèle dès l'enfance que l'homme doit être brave dans l'adversité, explique-t-il. Mais cela ne correspond à aucune réalité psychologique ou physiologique». La férocité de sa fable devrait donner l'occasion de bien belles discussions à la sortie des salles surtout si les spectateurs vont voir le film en couple.