Dans la comédie «Discount», la solidarité n'est pas au rabais

CINEMA Dans la lignée de «The Full Monty» ou des «Virtuose», cette comédie française est une franche réussite...

Caroline Vié

— 

 M'Barek Belkouk, Pascal Demolon, Sarah Suco et Olivier Barthelemy dans Discount
M'Barek Belkouk, Pascal Demolon, Sarah Suco et Olivier Barthelemy dans Discount — Wild Bunch

Discount de Louis-Julien Petit réserve de bien jolies surprises dans ses rayons. Les amoureux de comédies sociales anglaises comme Full Monty (Peter Cattaneo, 1997) ou Les Virtuoses (Mark Herman, 1997) se sentiront chez eux pour partager les aventures d'employés de supermarchés trouvant une solution finaude pour arrondir leur cagnotte avant d'être licenciés.

Librement inspiré d'une histoire vraie

C'est après avoir rencontré Anne-Marie Costa, caissière ayant perdu son emploi pour avoir récupéré le bon de réduction d'un client que le réalisateur a trouvé le ton de son film. «Je m’attendais à rencontrer quelqu’un de déprimé et d’abattu, mais au lieu de cela j’ai découvert une personne gaie, radieuse et vivante», se souvient-il. Ses héros semblent être les héritiers de cette femme forte. Résolus à ne pas se laisser faire, ils récupèrent les produits prémimés de leur magasin et les revendent clandestinement à tout petit prix aux plus démunis.

Du rire militant et tonique

Corinne Masiero (Louise Wimmer, 2011), Olivier Barthelemy (Aux yeux de tous, 2012) Pascal Demolon (Radiostars, 2012) et M'Barek Beklouk (La Marche, 2013) sont tous complices) dans ce film choral où ils se heurtent à une patronne psychorigide (Zabou Breitman, glaçante). Partiellement financée par des internautes sur le site touscoprod, cette chronique fleurant bon l'air du temps tempête contre le gaspillage et prône la solidarité. Sans tomber dans l'angélisme, Discount met de l'optimisme et de la générosité dans le caddie du cinéphile. On achète!