Oscars 2015: Les nominations reflètent-elles le racisme de Hollywood?

CINEMA Le président américain Barack Obama va visionner à la Maison Blanche le film «Selma», sur la vie Martin Luther King, alors que sa réalisatrice noire a été boudée par les Oscars…

Benjamin Chapon
This photo released by Paramount Pictures shows, David Oyelowo, left, as Martin Luther King, Jr., discussing a scene with Director Ava DuVernay, right, on the set of the film, "Selma," from Paramount Pictures and PathÈ. (AP Photo/Paramount Pictures, Atsushi Nishijima)/CAET432/578436858108/AP PROVIDES ACCESS TO THIS HANDOUT PHOTO TO BE USED SOLELY TO ILLUSTRATE NEWS REPORTING OR COMMENTARY ON THE FACTS OR EVENTS DEPICTED IN THIS IMAGE. THIS IMAGE MAY ONLY BE USED FOR 14 DAYS FROM TIME OF TRANSMISSION; NO ARCHIVING; NO LICENSING./1501080741
This photo released by Paramount Pictures shows, David Oyelowo, left, as Martin Luther King, Jr., discussing a scene with Director Ava DuVernay, right, on the set of the film, "Selma," from Paramount Pictures and PathÈ. (AP Photo/Paramount Pictures, Atsushi Nishijima)/CAET432/578436858108/AP PROVIDES ACCESS TO THIS HANDOUT PHOTO TO BE USED SOLELY TO ILLUSTRATE NEWS REPORTING OR COMMENTARY ON THE FACTS OR EVENTS DEPICTED IN THIS IMAGE. THIS IMAGE MAY ONLY BE USED FOR 14 DAYS FROM TIME OF TRANSMISSION; NO ARCHIVING; NO LICENSING./1501080741 — Atsushi Nishijima/AP/SIPA

20 sur 20. Les vingt actrices et acteurs nommés pour les Oscars dans les différentes catégories sont tous blancs. Par ailleurs, Ava DuVernay, réalisatrice du film Selma, ne sera pas la première réalisatrice noire nommée pour l’Oscar du meilleur réalisateur.

Pourtant, son film, nommé pour l’Oscar du meilleur film et qui raconte la marche de Martin Luther King de Selma à Montgomery en 1965, va être visionné par le président Barack Obama lors d’une séance spéciale.

Marion mais pas Martin

L’absence de l’acteur britannique David Oyelowo, qui interprète Martin Luther King, dans la liste des nommés pour l’Oscar du meilleur acteur fait également jaser. Interrogée sur le sujet, la présidente de l’Académie des Oscars, Cheryl Boone Isaacs, première femme noire à ce poste, a répondu que les Oscars n’avaient «aucun problème avec la question de la diversité.»

Cette polémique vient s'ajouter à celle autour de l'absence du film La grande aventure Lego dans la catégorie Film d'animation et à la surprenante nomination de Marion Cotillard à l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans Deux jours une nuit.