«Sous X»: Un hommage à «Scarface» qui tombe mal

CINEMA Cette première réalisation de l'acteur Jean-Michel Correia fonce dans le tas avec hargne...

Caroline Vié
— 
JeanMichel Correia, acteur et réalisateur de Sous X
JeanMichel Correia, acteur et réalisateur de Sous X — © PAN-EUROPEENNE - Photos : CLARTE NOIRE/Universal

Jean-Michel Correia, comédien vu dans De rouille et d'os (2012) n'a pas de chance. Initialement prévu en novembre, son Sous X ne sort que le 14 janvier et risque de ne pas attirer des foules en deuil après la tuerie de mercredi dernier. Cette première réalisation, dont il incarne le rôle principal, plonge dans la vie d'un braqueur revenant dans sa cité de banlieue, après neuf ans de prison pour braquage...

L'identité au centre du récit

Ce qui pourrait n'être d'une énième histoire de délinquance et/ou de rédemption évoque l'enquête d'un enfant adopté pour retrouver ses parents biologiques. L'identité est au centre de ce thriller mal aimable sur un homme qui ne sait pas où il va parce qu'il ignore d'où il vient. La silhouette imposante et la tronche attachante de Correia rendent la crise existentielle de son personnage particulièrement touchante, mais la violence hargneuse d'un hommage appuyé à Scarface (Brian De Palma, 1983) passe mal après les événements tragiques du 7 janvier 2015.