«Boyhood», grand vainqueur des Golden Globes 2015

CINEMA Retrouvez tout le palmarès de la cérémonie hollywoodienne...

Philippe Berry
— 
Le réalisateur Richard Linklater, récompensé aux Golden Globes, le 11 janvier 2015, pour son film «Boyhood».
Le réalisateur Richard Linklater, récompensé aux Golden Globes, le 11 janvier 2015, pour son film «Boyhood». — J.STRAUSS/AP/SIPA

C'est le baromètre le plus attendu avec les Oscars. Dimanche soir, les Golden Globes ont livré un palmarès surprenant et varié, et Boyhood en est ressorti comme le grand vainqueur, avec trois récompenses majeures dont celle du meilleur film dramatique. Filmer la vie d'un jeune garçon qui grandit devant la caméra pendant 12 ans a permis à Richard Linklater d'être désigné meilleur réalisateur. Patricia Arquette, qui incarne la mère, repart avec le trophée du second rôle féminin.

Les acteurs favoris incarnaient tous un personnage célèbre. Eddie Redmayne (Stephen Hawking dans The Theory of Everything) a battu Benedict Cumberbatch (Alan Turing dans The Imitation Game) et David Oyelowo (Martin Luther King dans Selma). Chez les femmes, c'est Julianne Moore qui s'impose pour son rôle dans Still Alice.

La surprise Grand Budapest Hotel

Côté comédies, le Grand Budapest Hotel de Wes Anderson s'est imposé à la surprise générale, dominant le grand favori Birdman. Alejandro Gonzalez Inarritu se console avec le prix du meilleur scénario et la victoire de Michael Keaton chez les acteurs. Amy Adams, elle, a été distinguée pour Big Eyes, de Tim Burton.

Pour le reste, la soirée a surtout été marquée par l'hommage de nombreuses stars à Charlie Hebdo. How to Train Your Dragon 2 s'est imposé en animation et le mastodonte russe Leviathan a été sacré meilleur film étranger. On remet ça le 22 février pour les Oscars.