George R. R. Martin propose de projeter «L'interview qui tue» dans son propre cinéma

CINEMA L'auteur de la saga «Game of Thrones» invite sur son blog Seth Rogen à venir projeter «L'interview qui tue» dans sa salle de cinéma du Nouveau Mexique...

Stéphane Leblanc

— 

George R.R. Martin, auteur de la saga "Game Of Thrones", à Dijon pour une séance de dédicaces, le 3 juillet 2014
George R.R. Martin, auteur de la saga "Game Of Thrones", à Dijon pour une séance de dédicaces, le 3 juillet 2014 — Philippe Merle AFP

Il n'y a pas que Paulo Coelho qui propose de diffuser L'Interview qui tue. Le romancier George R. R. Martin, auteur à succès de la saga Game of Thrones, s'est énervé de la déprogrammation du film, suite aux menaces terroristes du groupe de hackers présumés nord-coréens «Les Gardiens de la paix». 

«Hitler les auraient fait chier dans leur froc»

«Ce niveau de lâcheté m'étonne au plus haut point, a-t-il écrit jeudi soir sur son blog. C'est vraiment une bonne chose que ces gens n'étaient pas dans le coin quand Charlie Chaplin a tourné Le Dictateur. Si Kim Jong-un les effraie, Hitler les aurait fait chier dans leur froc.»

Sans juger de la qualité d'un film qu'il dit ouvertement «ne pas avoir vu», l'écrivain se dit prêt à programmer L'interview qui tue dans son propre cinéma de Santa Fe, au Nouveau Mexique, «pour peu que Sony revienne sur sa décision de ne pas le sortir». Et George R. R. Martin d'encourager l'équipe du film: «Venez à Santa Fe, Seth [Rogen], nous projetterons le film pour vous!»