VIDEO. Sept adaptations de Tolkien que vous n'avez sans doute jamais vues

CINEMA D'autres réalisateurs que Peter Jackson ont essayé de porter l'univers de J.R.R. Tolkien à l'écran avec plus ou moins de succès...

Caroline Vié

— 

La Hobbit: la bataille des cinq armées
La Hobbit: la bataille des cinq armées — Warner Bros

Peter Jackson n'a pas été le premier réalisateur à s'intéresser à l'univers de Tolkien. Dès que les droits d'adaptation ont été disponibles en 1966, d'autres auteurs se sont penchés sur la question. Parmi les projets avortés les plus étonnants, on note celui de John Boorman (Excalibur, 1981) qui n'obtint pas le budget nécessaire et celui des Beatles pour lequel Paul McCartney devait incarner Frodon et John Lennon devait jouer Gollum.

La première tentative

Arthur Rankin et Jules Bass y parviennent les premiers avec Le Hobbit en 1977 pour un téléfilm animé réalisé pour la chaîne NBC. Leur principal titre de gloire consiste à avoir concentré l'action en à peine plus d'une heure et à avoir ajouté des chansons plutôt entraînantes.


Le moins achevé

C'est ensuite Ralph Bakshi, réalisateur du sulfureux Fritz le chat (1972), qui s'est lancé dans l'aventure en n'adaptant qu'une moitié du Seigneur des anneaux (1978). Il ne donnera jamais de fin à son très beau long-métrage, réalisé en rotoscopie, et considéré comme un échec commercial. Les fans ne s'en consolent pas plus que lui.

Le moins convaicant

Le duo Rankin/Bass, responsable de The Hobbit, donne une suite animée au Seigneur des anneaux de Bakshi. Bien qu'honorable, leur Retour du roi (1980) n'a pas le charme du premier volet et fait regretter amèrement que le réalisateur ait été évincé.

Le plus délirant

On entre dans le franc délire avec cette adapation du Hobbit réalisée en URSS en 1985. Notons que les auteurs ne possédaient absolument pas les droits des livres et qu'ils ont donc laissé leur imagination joyeusement vagabonder. Le résultat est ahurissant: on se demande ce que Tolkien en aurait pensé.

Le plus fauché

Le Hobbit a également inspiré des studios finlandais en 1993 qui en ont livré une version de neuf épisodes réalisée en prises de vue réelles. L'ensembe a l'air totalement fauché mais plutôt sympathique. Quel dommage qu'il ne soit pas arrivé en France: le look des personnages est un pur poème.

Les plus fanatiques

Des fans ont livré leurs propres versions des aventures des héros de Tolkien. Des œuvres comme The Hunt For Gollum (2009) de quarante minutes ou Born of Hope (2009) d'une heure dix surprennent par leur professionnalisme et sont disponibles gratuitement en streaming. Époustouflants!