Luc Besson, le champion du cinéma français à l’étranger

CINEMA Le cinéaste et producteur occupe les trois premières places des meilleures performances à l'international de films français...

Anne Demoulin

— 

Luc Besson à Moscou le 9 septembre 2014
Luc Besson à Moscou le 9 septembre 2014 — Vasily Maximov AFP

Le dernier film de Luc Besson n’a pas séduit les Français. Il a plu en revanche à l’étranger. UniFrance, l’organisme chargé de la promotion du cinéma français dans le monde, indique ce jeudi que Lucy est le plus gros succès à l’étranger du cinéma français depuis 20 ans. Le réalisateur et producteur Luc Besson place ainsi trois films dans le podium des 10 films français qui ont généré le plus de recettes au box-office international.

Luc Besson bat le record de Luc Besson

Lucy a franchi jeudi le seuil des 50 millions d'entrées à l'international et enregistre à ce jour 443 millions de dollars de recettes au niveau mondial, selon Box-Office Mojo, battant un record jusqu’ici détenu par une production de… Luc Besson.

A la seconde place, Taken 2, réalisé en 2012 par Olivier Mégaton et produit par Europacorp, la société de production de Luc Besson, a attiré plus de 47,8 millions de spectateurs à l’étranger et de 273 millions d'euros de recettes totales.

A la troisième place du podium des films français qui ont généré le plus de recettes au box-office international, un film réalisé par Luc Besson, Le Cinquième élément, qui totalise 35,7 millions de spectateurs en dehors de nos frontières et des recettes à l’international de 163,9 millions d'euros.

Suivent Intouchables d'Olivier Nakache et Eric Toledano (31,9 millions de spectateurs à l’étranger), Taken, une autre production de Luc Besson (31,8 millions de spectateurs), Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, l'héroïne de Jean-Pierre Jeunet (23,1 millions de spectateurs), La Marche de l'empereur, le documentaire de Luc Jacquet (20 millions de spectateurs), Le Pianiste de Roman Polanski (une Palme d’or et 17,8 millions de spectateurs), Le transporteur 3, une autre production de Luc Besson (17,1 millions de spectateurs) et Astérix et Obélix contre César (15,9 millions de spectateurs).