Pour Charlotte Gainsbourg, «"Samba" a stimulé [ses] capacités comiques»

CINEMA Charlotte Gainsbourg partage avec Omar Sy la vedette du nouveau film des réalisateurs d'«Intouchables»...

Caroline Vié

— 

Charlotte Gainsbourg dans Samba
Charlotte Gainsbourg dans Samba — Gaumont

Charlotte Gainsbourg est touchante dans Samba, la nouvelle comédie tendre du duo Olivier Nakache et Eric Toledano. Dans la peau d'une bénévole en plein burn-out, elle communique une humanité à fleur de peau à un personnage sensible tombant sous le charme d'un sans-papiers incarné par Omar Sy. Rencontre avec une comédienne visiblement enchantée par son séjour chez les réalisateurs d'Intouchables (2012).

Quels types de directeurs d'acteurs sont Olivier Nakache et Eric Toledano?

Ils ont envie d'explorer chaque scène et de s'amuser avec vous. Ils m'ont mis à l'aise face à un genre que j'avais l'impression de ne pas maîtriser, m'aidant à révéler mes capacités comiques. Comme ils sont très à l'écoute et qu'ils ont mille idées à la seconde, on se sent constamment stimulé.

Était-ce un personnage complexe à créer?

Il fallait trouver un équilibre entre bouffonnerie et gravité. Je pense qu'Eric et Olivier multiplient les prises et les options pour cela. Ils vous balancent même des instructions pendant que ça tourne! Ils vibrent d'une passion intense pour le cinéma, pour leurs acteurs et leurs personnages. Cela a rendu le tournage facile.

Comment se passe un tournage avec Omar Sy?

Je ne le connaissais pas avant et j'ai été enchantée par notre collaboration. C'est un homme sincère et entier. Il n'est pas étonnant qu'il provoque tant de choses chez les gens car il va vers eux de façon très naturelle. Ce n'est pas quelqu'un qui fait semblant. Cela se sent dès le premier contact. Il m'a fait me sentir chez moi dans sa famille de comédie.

Avez-vous eu l'impression de vous mettre en danger sur ce film?

Sans aller jusque-là, je dirais que je ne savais pas ce que donnerait le résultat. Quand je tourne avec Lars von Trier des films comme Nymphomaniac, je suis consciente que ça ne va pas plaire à tout le monde mais je me doute de ce que je vais voir sur l'écran. Là, j'ai été surprise par la qualité des émotions qui se dégagent de Samba.

Que vous aura appris ce film?

Que j'aime me marrer! Il m'a donné envie de tourner d'autres comédies mais pas n'importe quoi. Quand on quitte sa famille pour faire un film, il faut que cela en vaille la peine. J'attendrai donc de trouver un projet qui me convienne. Je crois au hasard et aux rencontres qui m'ont jusqu'à maintenant plutôt favorisée.