Anabelle
Anabelle — Warner Bros

CINEMA

«Annabelle», nouvelle star de l'horreur

Cette poupée maléfique a été découverte dans «Conjuring – les dossiers Warren» avant de tenir la vedette de son propre film...

Annabelle dégoûterait n'importe qui de jouer à la poupée. Découvert dans Conjuring - les dossiers Warren (James Wan, 2013), ce jouet est doté de très mauvaises habitudes. Il fait passer ses propriétaires de vie à trépas, de préférence de façon violente, pour offrir leur âme à Satan.

Un carton aux USA

John R. Leonetti, chef-opérateur de Conjuring et d'Insidious (2011) passe derrière la caméra pour cette préquelle permettant de découvrir comment la Barbie diabolique est devenue si méchante. Librement inspiré d'une aventure sinistre des exorcistes Warren, ce conte emprunte à Jeu d'enfant  (Tom Holland, 1989)  à L'Exorciste (William Friedkin, 1973) et aux histoires de fantômes nippons à la Ring (Hideo Nakata, 1998) pour mettre en train les amateurs de frissons quelques semaines avant Halloween. Le film cartonne déjà aux Etats-Unis où il est sorti vendredi dernier laissant présager de nouvelles aventures pour Annabelle. Peut-être dès octobre prochain?