«Autant en emporte le vent»: L'Amérique célèbre les 75 ans du film aux dix Oscars

CINEMA Des centaines de salles américaines vont projeter le long-métrage entre le 28 septembre et le 1er octobre…

A.G. avec AFP
— 
Extrait du film «Autant en emporte le vent».
Extrait du film «Autant en emporte le vent». — Warner Bros

Les Américains passionnés par Autant en Emporte le Vent vont pouvoir se régaler. Le film aux dix Oscars, qui fête cette année ses 75 ans, va faire l’objet de projections spéciales dans les salles des Etats-Unis.

Les 28 septembre et 1er octobre, quelque 650 salles de cinéma du pays vont projeter le film en format d'origine, avec une présentation spéciale, à l'initiative de la chaîne Turner Classic Movies qui sort pour l'occasion un DVD/Blu Ray spécial anniversaire.

Film le plus rentable de tous les temps

Le film de 224 minutes tiré du roman du même nom de Margaret Mitchell, prix Pulitzer, a été projeté pour la première fois à Atlanta en Georgie le 15 décembre 1939 et est depuis ressorti neuf fois.

L'histoire de Scarlett O'Hara dans la tourmente de la Guerre de Sécession a remporté dix Oscars dont le premier jamais décerné à une afro-américaine, Hattie McDaniel (Mammy). Selon le site spécialisé Box Office Mojo, il détient le record du film le plus rentable de tous les temps, à 1,6 milliard de dollars en dollar ajusté à l'inflation, devant Star Wars (1977, 1,45 milliard).

Exposition sur l’histoire du film

Associé à TCM, le Harry Ransom Center de l'université du Texas à Austin, qui abrite les archives du producteur de la MGM David O. Selznick, propose depuis début septembre et jusqu'au 4 janvier 2015 une exposition sur l'histoire du film. La robe «en rideaux» verts portée par Scarlett, comme sa robe rouge revêtue pour l'anniversaire de Melanie, y sont notamment exposées.

Des feuilles de script montrent que la célèbre réplique finale de Rhett Butler – «Frankly, my dear, I don't give a damn» («Franchement, ma chère, je m'en fiche») avait presque été remplacée par un «cela m'est égal» moins familier.

Un forum animé par «Bébé Beau»

Cadiz, dans l'Ohio, ville natale de Clark Gable dont la maison est aujourd'hui un musée, et la ville voisine de New Philadelphia célèbreront aussi l'anniversaire en fin de semaine prochaine avec une projection du film et des enchères d'objets qui y sont liés.

Un forum sera animé par Mickey Kuhn et Patrick Curtis, deux acteurs ayant joué le rôle de «bébé Beau», le fils de Melanie et Ashley Wilkes.