«Get on up»: Chadwick Boseman plus James que James Brown

CINEMA L'acteur fait revivre «Mister Dynamite» dans ce biopic vitaminéet  riche en chansons...

Caroline Vié

— 

Get on up
Get on up — Universal

Tate Taylor est clair: «Pour réaliser un biopic convaincant de James Brown (1933-2006), la principale difficulté était de trouver un acteur capable de l'incarner». Le réalisateur de La couleur des sentiments (2011) a donc poussé un profond soupir de soulagement lorsqu'il a déniché Chadwick Boseman qui incarne «Mister Dynamite» dans Get on up.

Eviter la caricature

Le comédien de 37 printemps n'en est pas à camper sa première célébrité. Il a déjà prêté ses traits à la légende du baseball Jackie Robinson dans 42 de Brian Helgeland. «On a toujours peur de tomber dans la caricature quand on doit faire revivre quelqu'un de connu, dit-il. James Brown était d'autant plus délicat à récréer qu'il a une voix très particulière, reconnaissable entre toutes». De véritables enregistrements du musicien ont été utilisés pour les parties chantées, mais Boseman a dû s'initier à la danse pour de fantastiques numéros musicaux. Mick Jagger coproducteur du film lui a apporté de précieux conseils. «Son appui m'a permis de gagner en confiance et le soutien de la famille Brown a achevé de me rassurer».

A la découverte de James Brown

Si Get on up met l'accent sur la carrière du roi de la soul, le film révèle aussi des aspects moins glorieux de sa vie comme sa consommation de drogue, sa violence envers les femmes et son séjour en prison. «Il était impossible de passer ces faits sous silence, dit Tate Taylor, car ils font tout autant partie de sa personnalité que sa musique et son enfance». Ce sont les jeunes années de Brown qui ont le plus marqué Chadwick Boseman. «Je ne connaissais que les tubes de James Brown avant de le jouer et je suis sorti grandi d'avoir pu faire revivre cet homme qui a su triompher de l'adversité pour imposer son génie». Sa performance est l'atout majeur d'une fresque de plus de deux heures, riche en chansons cultes.