Robin Williams dans le film «Madame Doubtfire» en 1993.
Robin Williams dans le film «Madame Doubtfire» en 1993. — RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

CINEMA

VIDEO. Robin Williams en dix rôles mémorables

Disparu lundi à l’âge de 63 ans, l’acteur avait quarante ans de carrière derrière lui…

Un grand comique, un éclair de génie. Hollywood pleure la disparition de Robin Williams ce mardi. L’acteur oscarisé, qui avait commencé sa carrière au théâtre avant d’accéder rapidement au petit puis au grand écran, aura marqué plusieurs générations. Retour sur sa carrière en dix films.

«Mork & Mindy» (1978-1982)

Il s’agit de l’un des premiers rôles de Robin Williams, à cette époque encore sur le petit écran. Dans cette sitcom qui le révèle au grand public, il interprète un extraterrestre arrivé sur Terre qui tombe amoureux d’une humaine. Pour cette performance, il a reçu le Golden Globe du meilleur acteur de télévision en 1979 et une nomination pour un Emmy la même année.

«Good Morning, Vietnam» (1987)

L’acteur américain incarne l’animateur radio Adrian Cronauer, un DJ chargé de distraire les forces américaines basées au Vietnam au milieu des années 1960. Il a été nominé pour l’Oscar du meilleur acteur, et a remporté le Golden Globe.

«Le cercle des poètes disparus» (1989)

Robin Williams a été nominé pour un Oscar et un Golden Globe grâce à son rôle de professeur de lettres anglaises passionné de poésie. Le film a lui-même été en lice pour l’Oscar du meilleur film, et a remporté celui du meilleur scénario. Le film a aussi remporté le César du meilleur film étranger en France.

«Aladdin» (1992)

Grâce à son incroyable aptitude pour modifier sa voix et ses talents d’imitateur, Robin Williams a donné la parole à de nombreux personnages d’animation comme le Génie dans Aladdin de Disney.

«Madame Doubtfire» (1993)

C’est l’un des rôles les plus emblématiques de Robin Williams. Il incarne un père séparé de son épouse qui se déguise en nounou pour être près de ses enfants. Il a remporté entre autres un Golden Globe ainsi qu’un American comedy award récompensant l’acteur le plus drôle. Le film a décroché le Golden Globe du meilleur film et l’Oscar du meilleur maquillage.

L’acteur devait jouer dans une suite de Madame Doubtfire mais le projet a été annulé à la suite de l’annonce de son décès.

«Jumanji» (1995)

Deux enfants découvrent un jeu de société qui devient réalité et d’où s’échappe Alan, un homme qui en était prisonnier depuis de nombreuses années (incarné par Robin Williams). Le film est adapté du livre pour enfants éponyme. Une nouvelle génération de spectateurs découvre l’acteur.

«Will Hunting» (1997)

Robin Williams incarne le psychologue d’un balayeur qui s’avère être un génie en mathématiques. Pour ce rôle, il a reçu le seul Oscar de sa carrière. Il remporte le prix du meilleur acteur dans un second rôle.

«Insomnia» (2002)

Connu pour ses rôles sympathiques, Robin Williams change de registre dans ce film de Christopher Nolan. Il y incarne un auteur de polars maître chanteur recherché par deux inspecteurs de police pour avoir tué une jeune fille dans une ville d’Alaska.

«Photo Obsession» (2002)

Dans ce thriller psychologique, l’acteur campe l’employé d’un laboratoire de développement de photos d’un centre commercial. La vie privée d’une famille, qui s’étale au grand jour sur sa visionneuse, va l’intéresser jusqu’à l’obsession.

«La nuit au musée» (2006, 2009 et 2014)

Un gardien du musée d’histoire naturelle de New York s’aperçoit que les animaux et statues exposés prennent vie pendant la nuit. Robin Williams incarne la statue équestre du président américain Theodore Roosevelt.

L’acteur américain a joué dans les trois volets de cette série. Le dernier doit sortir en fin d’année.