VIDEO. «La planète des singes» écrase la concurrence des autres films aux Etats-Unis

CINEMA «La planète des singes» a engrangé 73 millions de dollars en un week-end. Derrière, les autres films s'accrochent pour rester dans le top 10 du box-office américain...

avec AFP

— 

La Planète des Singes: l'Affrontement est attendu le 30 juillet 2014
La Planète des Singes: l'Affrontement est attendu le 30 juillet 2014 — © Twentieth Century Fox

Les adaptations de romans français ont de l’avenir. L’adaptation au cinéma de La planète des singes, publié en 1963 par le Français Pierre Boulle, a écrasé ce week-end le box-office américain. La planète des singes: L’affrontement est la huitième adaptation cinématographique de la saga. Le film s’est classé dès sa sortie ce week-end en tête, reléguant à la deuxième place les robots des Transformers, selon les chiffres publiés par Exhibitor Relations. Le retour sur les écrans de ce nouvel opus où humains et chimpanzés s’affrontent pour la survie de leur espèce a amassé quelque 73 millions de dollars de recettes en deux jours.

Les autres films du Top 10 du box-office américain

Transformers: L’âge de l’extinction se retrouve deuxième avec 16,3 millions de dollars, soit au total près de 209 millions en trois semaines. Ce quatrième épisode de la série à succès, de Michael Bay avec Mark Wahlberg et Nicola Peltz, raconte l’histoire d’un groupe de puissants scientifiques qui cherchent à repousser les limites de la technologie avec des «Transformers».

Il est suivi de Tammy où la comédienne Melissa McCarthy joue une chômeuse partant en «road trip» avec sa grand-mère alcoolique incarnée par Susan Sarandon, qui engrange 12,5 millions de dollars, soit 57 millions en deux semaines.

En quatrième arrive la comédie 22 Jump Street, suite de 21 Jump Street, avec Jonah Hill et Channing Tatum en policiers d’une maladresse confondante, avec encore 6,5 millions de dollars de recettes générées, pour un total de 172 millions en cinq semaines.

Le film d’animation Dragons 2 suit avec 6,1 millions de dollars et 152 millions en cinq semaines également.

La sixième place est occupée par Echo, un film familial signé Dave Green inspiré du E.T. de Steven Spielberg mais à l’ère numérique. Ces aventures de trois gamins à vélo armés de smartphones qui veulent aider un petit extra-terrestre mignon à retourner chez lui s’adjugent 5,5 millions (24,6 en deux semaines). Délivre-nous du mal, sur l’histoire vraie d’un policier qui enquête sur des affaires paranormales avec l’aide d’un prêtre expert en exorcisme, tombe à la septième place et décroche 4,75 millions de dollars (25 millions en deux semaines). Il est suivi d’Angelina Jolie en Maléfique, qui résiste encore avec 4,2 millions, soit près de 222 millions amassés en sept semaines sur les écrans pour ce titre Disney. A la neuvième place arrive New York Melody, un film sur un couple de musiciens anglais à New York joué par Keira Knightley et Mark Ruffalo, amasse 2,9 millions de dollars de recettes (5,3 en trois semaines). Enfin, les Jersey Boys, épopée d’un groupe pop à succès dans les années 60 réalisée par Clint Eastwood, s’affiche en dixième place du box-office avec 2,5 millions (41,7 en quatre semaines).