Mark Wahlberg: «J'ai pris l'habitude de parler à des jouets»

CINEMA Mark Wahlberg fait ses premiers pas au milieu des robots de Michael Bay...

Caroline Vié

— 

Mark Wahlberg dans Transformers: l'âge de l'extinction
Mark Wahlberg dans Transformers: l'âge de l'extinction — Paramount

Il est l’un des nouveaux venus de la saga Transformers. Mark Wahlberg retrouve Michael Bay qui l’avait dirigé dans No Pain No Gain (2013). Le comédien a raconté 20 Minutes comment s’est déroulée son arrivée dans ce quatrième épisode de la saga…

Cela ne vous fait pas tout drôle de jouer un père de famille plutôt que d’être le jeune premier du film?

Je suis un père de famille dans la vie donc je n’étais pas dépaysé! Et, avec Michael Bay, tout le monde prend part à l’action. Transformers: L’âge de l’extinction est l’un des tournages les plus physiques que j’ai jamais connus! A 43 ans, je commence à ne plus avoir l’âge de ce genre de choses!

Ce n’était pas difficile de donner la réplique à des robots qui n’existent pas?

Depuis que je suis devenu le héros de Ted (2012), j’ai pris l’habitude de parler à des jouets. Bien sûr, les dimensions changeaient avec les Transformers où je devais lever la tête plutôt que de la baisser comme pour le nounours de Ted! Le boulot est cependant le même.

En quoi ce nouveau Transformers est-il différent de tous les films d’action que vous avez tournés?

Sur celui-ci, j’estime que Michael Bay a mis l’accent sur la psychologie de ses héros qui est plus creusée que dans les précédents volets. On avait vraiment le temps de creuser nos relations notamment avec Nicola Peltz qui incarne ma fille et que mon personnage de père poule refuse de voir grandir.

Est-il rassurant pour un acteur de se trouver embarqué sur deux franchises comme Ted et Transformers?

C’est surtout excitant car je suis attaché aux deux pour des raisons différentes. Je viens de lire le scénario de Ted 2 et j’étais plié de rire mais ce n’est pas un film que je pourrai montrer à mes enfants. En revanche, mes fils étaient surexcités de me voir jouer dans Transformers. Cela m’a vraiment permis de les impressionner!