Luc Besson: «Scarlett Johansson est une bosseuse avant d'être une superstar»

CINEMA Pour « Lucy », qui sort en salles le 6 août et fera l'ouverture du festival de Locarno le même jour, Luc Besson a réuni un casting international dominé par Scarlett Johansson...

Caroline Vié

— 

Scarlett Johansson dans Lucy
Scarlett Johansson dans Lucy — Jessica Forde/europaCorp- TF1-Grive productions

Le thriller Lucy marque la rencontre de Scarlett Johansson avec Luc Besson. A quelques semaines de sa sortie le 6 août, le réalisateur nous a parlé de ce thriller prometteur sur une jeune femme qui voit les capacités de son cerveau décupler…

Qui est Lucy, votre héroïne?

C’est une jeune femme ordinaire voire un peu sotte qui, du jour au lendemain, va pouvoir utiliser son cerveau à 100 %. La question est de savoir ce qu’elle va faire de ce pouvoir. J’avais envie de faire un thriller philosophique avec des scènes d’action mais qui offre aussi matière à réflexion.

Avez-vous écrit le film pour Scarlett Johansson?

Je n’écris jamais pour les acteurs! Je ne veux pas être influencé par ce qu’ils ont déjà fait ni être tenté modeler mon scénario sur ce qu’ils ont déjà joué. J’ai été bluffé par le caractère de Scarlett. C’est une vraie bosseuse avant d’être une superstar.

Etait-il difficile de diriger un casting international?

C’était surtout amusant d’avoir des traducteurs qui répétaient mes moindres mots à Scarlett, Choi Min-sik ou Morgan Freeman. Cela donnait une petite musique fort réjouissante sur le plateau.

Le film va-t-il être distribué aux Etats-Unis?

Oui, avant la France! C’est la première fois qu’un long-métrage français va sortir en juillet sur 4000 copies sur le territoire américain en plein milieu des blockbusters de l’été. C’est excitant comme idée.

Cela vous rend-il nerveux?

Non car je suis très fier de Lucy. J’estime ne plus pouvoir faire mieux sur ce film. Je suis donc parfaitement serein. C'est maintenant au public de décider et je n’ai plus qu’à prier pour qu’il l’aime.

Après Leeloo pour Le Cinquième élément, êtes-vous prêts à voir des petites filles baptisées Lucy?

Ce serait chouette! Après tout c’est une mode qui date de plusieurs millions d’années et je serais ravi de la relancer!