Jacques Bergerac, ancienne étoile de Hollywood, s'est éteint

CINEMA L'acteur français Jacques Bergerac, ancienne étoile d'Hollywood et époux de Ginger Rogers, s'est éteint dimanche à l'âge de 87 ans... 

avec AFP

— 

Jacques Bergerac dans The Hypnotic Eye, 1960.
Jacques Bergerac dans The Hypnotic Eye, 1960. — RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

Une étoile s'est éteinte. Jacques Bergerac, né en 1927 à Biarritz, ancienne étoile d'Hollywood, s'est éteint dimanche dans sa propriété d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Repéré par un recruteur des studios de la Metro-Goldwyn-Mayer à Paris alors qu'il était étudiant en droit, il avait décroché son premier contrat à Hollywood à 25 ans.

Au cours de sa carrière il a tourné avec George Cukor («Les girls», 1957), Vincente Minelli («Gigi», 1958) ou Ettore Scola («Cent millions ont disparu», 1964) et avait même décroché, en 1957, un Golden Globe comme  révélation masculine étrangère de l'année».

Il avait pris la direction du Biarritz Olympique en 1980

Il a épousé Ginger Rogers en 1953, une rencontre qui lui a ouvert bien des portes dans la cité du septième art, où il a côtoyé Ava Gardner, Gary Cooper, Humphrey Bogart...

Divorcé de Ginger Rogers en 1957, Jacques Bergerac se remarie en 1959 avec Dorothy Malone avec qui il a eu deux filles, avant de divorcer également en 1964.

Jacques Bergerac avait finalement tourné la page du grand écran à la fin des années 1960 et était rentré en France où il s'était lancé dans les affaires, dirigeant notamment la société de cosmétiques Revlon France et les Parfums Balmain.

Il a ensuite conjugué sa passion pour le sport et son attachement à la côte basque en prenant la direction du club de rugby du Biarritz Olympique de 1980 à 1981.