Valeria Golino ébouriffante dans «Comme le vent»

CINEMA La comédienne incarne une directrice de prison en guerre contre la mafia dans ce biopic italien...

Caroline Vié

— 

Comme le vent
Comme le vent — Bodega

Valeria Golino est une grande actrice. C’est ce qui ressort de Comme le vent, biopic d’une directrice de prison dont le compagnon a été assassiné par la mafia. Transcendant une mise en scène pas toujours très subtile de Marco Simon Puccioni, elle apporte un souffle incroyable à son incarnation d'Armida Misere, une femme brisée mais éprise de justice au point de mettre sa vie en péril pour faire appliquer la loi.

Derrière les barreaux

L’actrice avait pu rencontrer Armida Misere à l’occasion d’un spectacle donné derrière les barreaux. Elle a su communiquer le mélange de force et de fragilité qui animent cette forte tête prête à déclarer la guerre à la mafia. Le film ne révolutionne pas l’histoire du cinéma mais la performance de Valeria Golino est si vibrante de conviction passionnée qu’on se prend à aimer l’actrice et son modèle. Comme le vent entre dans la catégorie des films hautement respectables dont on aurait aimé que la forme soit à la hauteur de l’héroïne qu’il décrit.