Festival de Cannes: La Caméra d'or pour «Party Girl» récompense le naturel et la liberté

CANNES L'histoire partiellement vraie d'une sexagénaire amoureuse de sa liberté a été récompensée...

- De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

— 

Party Girl
Party Girl — Pyramide

L’un des chouchous de 20 Minutes vient de remporter la caméra d’or. Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burher et Samuel Theis a reçu cette récompense couronnant le meilleur premier film du festival toutes sections confondues…

Angélique à l’honneur

Samuel Theis a choisi de brosser un portrait de sa mère, Angélique Litzenburger, dans ce film semi-biographique vibrant de tendresse et de joie de vivre. Les tribulations d’une danseuse de cabaret de soixante printemps décidant de se ranger vibrent d’une énergie et d’une sincérité qui ont conquis le jury présidé par Nicole Garcia… Cette belle déclaration d’amour d’un fils à une mère exubérante est un bijou. On est tombé sous le charme tonique de cette ode à la vie projetée en ouverture de la section Un certain regard. «Quoi qu'il arrive au palmarès, je sais que ce film aura changé ma vie», confiait Angélique à 20 Minutes au début de festival. Ce prix devrait accéler le rythme ! On ne saurait trop recommander de courir le découvrir à sa sortie, le 3 septembre prochain. S'éprendre d'Angélique est un effet secondaire probable...

Pour consulter l’édition numérique spéciale Festival de Cannes, située à la fin de votre journal, cliquez ici
Si vous êtes sur mobile, cliquez là

Votre édition spéciale est également disponible dans l’application 20 Minutes - Le journal disponible sur l’Apple Store et Google Play.