Festival de Cannes: Ryan Gosling salué par ses pairs pour «Lost River»

CANNES L'acteur de «Drive» a présenté sa première réalisation devant un parterre de stars...

De notre envoyée spéciale à Cannes Caroline Vié

— 

Dominique Jacovides/Best images

Après avoir été accueilli par une haie d’honneur de fans émoustillées hurlant son nom à pleins poumons, Ryan Gosling a présenté son film Lost River dans la section Un certain regard mardi soir. L’acteur avait l’air extrêmement stressé tandis que ses amis célèbres: Wim Wenders et les membres du jury Willem Dafoe et Nicolas Winding Refn, son complice de Drive (2011), le saluaient chaleureusement.

Un bel hommage

Ce dernier a dû être particulièrement sensible à ce film baroque dont les lumières et l’atmosphère rappellent son travail. Il est évident que Ryan Gosling admire intensément le réalisateur de Only God Forgive. Ce dernier lui a visiblement pardonné de n’être pas venu présenter le film à Cannes l’an dernier. Gosling s’était fait porter pâle pour cause de tournage de Lost River. Nicolas Winding Refn a applaudi à tout rompre à la fin de la projection alors qu’une foule massive se précipitait auprès le réalisateur, soulagé par un accueil plus enthousiaste que pour sa première projection.

Un film attachant bourré de références

Les aventures d’un garçon voleur de métaux et de sa mère hôtesse dans un club étrange envoûtent doucement tandis que le spectateur reconnaît des emprunts respectueux à divers cinéastes de Gaspard Noé à David Lynch. Lost River est un film de cinéphile. De ceux qui sont tellement bourrés de promesses qu’on est impatient de voir ce que donnera la prochaine réalisation de Ryan Gosling et s’il s’y dirigera. Il a pris le parti de ne pas apparaître à l’écran dans cette première œuvre mortifère ce qui décevra sans doute les fans qui l’attendaient toujours à la sortie de la projection.

Pour consulter l’édition numérique spéciale Festival de Cannes, située à la fin de votre journal, cliquez ici

Si vous êtes sur mobile, cliquez

Votre édition spéciale est également disponible dans l’application 20 Minutes- Le journal disponible sur l’Apple Store et Google Play