Festival de Cannes: A qui profite la nuit?

CANNES Les marques bataillent pour s’imposer dans les soirées de la Croisette….

Pierre Lesieur
— 
Pour la seconde année, la Plage Magnum organise de nombreuses soirées cannoises
Pour la seconde année, la Plage Magnum organise de nombreuses soirées cannoises — Magnum

Difficile de faire sa place sous le soleil cannois où les marques rivalisent d’idées pour bénéficier de la couverture médiatique du festival. Outre les sponsors officiels, ce sont surtout les soirées qui profitent de ces opérations de communication. La stratégie la plus aboutie consiste pour une marque à monter un lieu éphémère à son nom. Plages Nespresso, Magnum, ou encore Villa Schweppes, ces infrastructures leur permettent de servir leur image de plusieurs façons : «Outre les retombées de presse, être à Cannes véhicule un certain prestige», confie Cécile Debris-Mingori, à la communication de la Boulangerie Bleue, l’établissement imaginé cette année par Grey Goose. «Nous participons à d’autres festivals de cinéma dans le monde, mais c’est le seul où nous menons une opération de cette envergure, en concevant un lieu éphémère.»

Les établissements classiques doivent faire des bénéfices

Evidemment aucune marque n’a souhaité communiquer le montant investi dans une telle opération. Tout juste apprendra-t-on que celles qui louent leur espace aux productions, pour y organiser des fêtes de film, parviennent à rentrer dans leurs frais.

Un luxe que ne pourraient pas se permettre les établissements de nuit classiques, comme l’explique Caroline Canavero, responsable commerciale au Bâoli: «A la différence des lieux éphémères, nous devons faire des bénéfices, notre objectif n’a rien de marketing.»

En attendant, c’est surtout aux noctambules que profite cette surenchère de lieux de fête pendant le festival.

Pour consulter l’édition numérique spéciale Festival de Cannes, située à la fin de votre journal, cliquez ici

Si vous êtes sur mobile, cliquez

Votre édition spéciale est également disponible dans l’application 20 Minutes- Le journal disponible sur l’Apple Store et Google Play.