Festival de Cannes : rentrer en soirées sans carton, c’est possible?

CANNES Certaines fêtes sont moins accessibles que d’autres…

Pierre Lesieur
— 
La Chine à l’honneur lors de l’Opening Night du Marché du film 2014, Plage Majestic
La Chine à l’honneur lors de l’Opening Night du Marché du film 2014, Plage Majestic — ADR Prod

«T’as pas une invite?» On entend ça tous les jours sur la Croisette. Petits fours et champagne à profusion, les fêtes gratuites ont fait la légende des nuits cannoises. Mais la gratuité n’est pas donnée à tout le monde.

«Les invitations sont à la discrétion du client qui nous demande d’organiser une fête et qui paye pour ça», explique Corinne De Bury, chez ADR Prod, qui gère l’événementiel à la Plage Majestic pendant le festival. «Le but de ces soirées privées, c’est d’abord de faire du business et de la promotion. Pour être invité, il faut rentrer dans une de ces deux cases.»

Avec ou sans carton toujours un endroit où danser

Et les soirées privées ne sont pas les seules à tamiser leur entrée. Tous les lieux de fête éphémères distribuent des cartes de membres à une clientèle ciblée. Mais dans un festival où l’importance d’une personne se mesure au nombre et à la couleur des badges qu’elle porte autour du cou, certains choisissent au contraire de jouer l’ouverture. Ainsi au VIP Room, au 3.14 ou encore au Club Baôli, on monnaye les verres mais pas le ticket d’entrée et tout le monde peut venir faire la fête. Avec ou sans carton, les noctambules trouveront toujours un endroit pour danser.

Pour consulter l’édition numérique spéciale Festival de Cannes, située à la fin de votre journal, cliquez ici

Si vous êtes sur mobile, cliquez

Votre édition spéciale est également disponible dans l’application 20 Minutes- Le journal disponible sur l’Apple Store et Google Play.