Festival de Cannes - Les «Caricaturistes, fantassins de la démocratie» prennent Cannes d'assaut

CANNES Douze dessinateurs de presse venus du monde entier parlent de leur métier dans un documentaire passionnant...

De notre envoyée spéciale à Cannes Caroline Vié

— 

EuropaCorp

Ils sont venus à douze du monde entier pour défendre de belles idées et de chouettes. Les intervenants de Caricaturistes, fantassins de la démocratie, ont investi les Marches avec ce documentaire épatant de Stéphanie Valloatto. «Plus que jamais il est important de montrer que nous sommes unis autour d’une notion universelle : la liberté d’expression», explique la tunisienne Nadia Khiari qui signe Willis From Tunis.

Une bande de copains

En les rencontrant sur une plage cannoise, on a l’impression de se trouver face à une bande de potes en goguette. «Nous parlons le même langage, celui de l’humour et du mauvais esprit», dit l’Ivoirien Lassane Zohoré visiblement complice avec le Chinois Pi San. «Il est curieux de se dire que le film dénonce à la censure quand elle nous frappe en France», ne peut s'empêcher de dire Jean Plantu. 9000 exemplaires du livre du film ont été mis au pilon par les éditions Bayard à cause d'un dessin du pape Benoît XVI sodomisant un enfant. La société d'édition s'en était d'ailleurs expliquée. «Cannes est un bon tremplin pour le film, certes, mais également pour nos idées», martèle l’isralien Michel Kichka.

De l'importance d'être à Cannes

 Le mexicain Angel Boligan n’en revient pas d’être là. «Je passe beaucoup de temps seul à dessiner et je n’aurais jamais pensé que je monterai les marches du plus grand festival du monde», dit-il de l’air d’un gamin à qui on a offert un beau cadeau. Sa consoeur vénézuélienne Rayma Suprani est prend la chose plus gravement. «Se faire connaître internationalement est aussi une façon de se protéger. Nous sommes des soldats dont les armes sont des crayons»… Et la joyeuse petite bande de se préparer à fouler le tapis rouge la tête plein d’espoir et de beaux dessins à venir.

Pour nous suivre sur toute la durée du festival découvrez l'édition PDF sur le web en cliquant ici ou sur mobile en cliquant .