Jean-Luc Godard absent à Cannes: Le festival «respecte sa décision»

CINEMA Le réalisateur est en compétition cette année avec «Adieu au langage»… 

20 minutes avec AFP
— 
Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes.
Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes. — PJB/SIPA

Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, a déclaré ce dimanche que le Festival «respectera(it)» la décision de Jean-Luc Godard, après ses déclarations la veille selon lesquelles il ne viendrait pas sur la Croisette.

Le réalisateur de A bout de souffle et du Mépris, est en compétition cette année avec Adieu au langage, qui sera présenté mercredi. Interrogé par la télévision suisse RTS sur son intention de se rendre à Cannes, l'inclassable réalisateur franco-suisse a répondu: «Non, parce que j'y suis déjà allé.»

«On aimerait qu’il soit là mais rien ne l'oblige à venir» 

«Jean-Luc Godard est invité à Cannes comme tous les réalisateurs des films qui y sont montrés. On aimerait qu'il soit là mais rien ne l'oblige à venir. On respectera sa décision», écrit Thierry Frémaux dans un courriel à l'AFP.

La légende vivante du cinéma mondial, 83 ans, n'a guère montré d'enthousiasme non plus dans cette interview à l'idée de pouvoir recevoir la Palme. «Par esprit de contradiction, j'aimerais mieux qu'il n'y ait aucun prix», a-t-il dit. Jean-Luc Godard relève encore qu'il aurait eu plaisir à recevoir la Palme «il y a 30 ou 40 ans», tout en reconnaissant que cela lui «aurait sans doute fait du mal», et qu'il était «heureux d'avoir évité ce mal aujourd'hui».

«J'en étais sûr» 

Un peu plus tôt, le président du Festival, Gilles Jacob, avait pris acte par un tweet de la décision du cinéaste : «Godard ne vient pas, j'en étais sûr. Il a compris que son show brillantissime éclipsait son propre film. Une autre époque. So long, Jean-Luc».