Après la bataille entre producteur et réalisateur, «Grace de Monaco» sortira aux Etats-Unis

CINEMA Harvey Weinstein et Olivier Dahan s’étaient opposés sur le montage du biopic consacré à Grace Kelly…

J.M.

— 

Nicole Kidman, lors de la conférence de presse de
Nicole Kidman, lors de la conférence de presse de — Thibault Camus/AP/SIPA

La guerre des tranchées avaient lieu depuis plusieurs mois. Finalement, Olivier Dahan et la Weinstein Company sont parvenus à un accord: Grace de Monaco, projeté en ouverture du Festival de Cannes et qui sort en salles ce mercredi, pourra être distribué aux Etats-Unis.

Selon Variety, le réalisateur français et le producteur américain Harvey Weinstein ont mis leurs différends de côté. Ils s’étaient violemment opposés, jusque par tribune de presse interposée, sur le montage du long-métrage qui voit l’actrice australienne Nicole Kidman incarner Grace Kelly.

Trop sombre pour le marché américain?

Weinstein estimait notamment que la version d’Olivier Dahan, déjà réalisateur du biopic La Môme, était trop sombre et réclamait un montage qui fasse davantage la part à l’histoire romanesque de Grace Kelly, celle d’une actrice qui devient princesse.

Le Français s’en était offusqué dans le supplément Next du journal Libération: «Ils veulent un film commercial, c’est-à-dire au ras des pâquerettes, en enlevant tout ce qui dépasse, tout ce qui est trop abrupt, en enlevant tout ce qui est cinéma, tout ce qui fait la vie, ajoute-t-il. Il manque plein de choses. Et les décisions ne sont prises que par rapport au marketing, à la sortie, etc.» 

Finalement, le film sortira aux Etats-Unis, sans doute cet été ou cet automne, dans le montage privilégié par Olivier Dahan. Dans le nouvel accord, croit savoir Variety, toute modification du film devra être validée par les deux parties.