Gilles Jacob milite pour un nouveau Palais des festivals

CANNES Gilles Jacob, le président du Festival de Cannes prêche pour la construction d'un nouveau Palais des festivals…

20 Minutes avec AFP

— 

Gilles Jacob voudrait un nouveau Palais des Festivals
Gilles Jacob voudrait un nouveau Palais des Festivals — ALBERTO PIZZOLI / AFP

Révolution de Palais? Quasi! Jugeant l’actuel Palais des Festivals «inadapté» pour recevoir le plus grand rendez-vous mondial du 7e art, Gilles Jacob a prêché ce matin dans Nice Matin pour la construction d’un nouveau bâtiment.

«Le Palais actuel a été conçu dans les années 1960 et construit dans les années 1970. Ça date! Dans les années 2020-2030, il aura 60 ans et n’est déjà plus adapté», estime M. Jacob qui s’apprête, après la 67e édition qui commence mercredi, à passer le flambeau à Pierre Lescure.

Des salles et des équipements à la hauteur de l'évènement

Le temps du festival, le Palais dispose de trois grandes salles, plus la salle éphémère du Soixantième «qui nous coûte 700 à 800.000 euros à chaque édition», déplore-t-il.

«Nous sommes donc demandeurs d’un Grand Palais, avec des salles et des équipements qui soient au niveau de la première manifestation culturelle mondial», poursuit Gilles Jacob, qui propose de bâtir le nouvel édifice à la Pointe Croisette, près du port Canto.

Un lobbying actif auprès d’Aurélie Filippetti

Il propose aussi, éventuellement, de raser le «bunker», l’actuel Palais qu’il a lui-même contribué à faire sortir de terre, en 1979. Et s’apprête à faire un lobbying actif pendant ce festival auprès de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, pour promouvoir son idée, après en avoir parlé au président François Hollande, à Pierre Lescure et au maire de Cannes, David Lisnard.

Ce dernier tempère cependant les ardeurs de Gilles Jacob en indiquant à Nice-Matin que pareil projet n’est «absolument pas dans les intentions de la Ville». «Ce n’est qu’une idée», conclut le jeune maire, fraîchement élu.