Festival de Cannes: Tout savoir sur «Mommy», de Xavier Dolan

DECRYPTAGE Le film du benjamin de la compétition est projeté ce jeudi...

Stéphane Leblanc

— 

Anne Dorval dans "Mommy"
Anne Dorval dans "Mommy" — Shayne Laverdiere

Pris de modestie, le jeune prodige se serait-il assagi? Cette fois, Xavier Dolan ne joue pas dans son film. «Je suis trop vieux pour le rôle», a-t-il confié à AlloCiné.

Si le film m’était conté

Une mère voit revenir chez elle son fils, tout juste expulsé d’un centre correctionnel. Une situation qui va forcément bouleverser l’équilibre déjà précaire de son existence… Heureusement, elle se lie d’amitié avec la voisine d’en face…

Si sa sélection m’était expliquée

Cinq films à 25 ans. Révélé à la Quinzaine des réalisateurs avec J’ai tué ma mère, invité à Un certain regard avec Les Amours imaginaires, puis Laurence Anyways, pour lequel Xavier Dolan a donné l’impression de faire un caprice d’enfant gâté en exprimant sa déception de ne pas figurer en compétition. Du coup, il a présenté Tom à la ferme, son précédent film, à Venise

Si on m’avait dit

Plutôt que de comparer Mommy à son premier film, les observateurs feraient bien d’aller voir du côté de Sweet Sixteen, de Ken Loach, influence revendiquée que Xavier Dolan a plaisir à défier ce jour même en compétition.

Et si on lui attribuait la Palme

Xavier Dolan deviendrait le plus jeune réalisateur jamais palmé à Cannes. C’est possible, car ce film est particulièrement réussi. Mercredi soir en projection de presse, Dolan est pavenu à nous toucher, mais Jane Campion sera-t-elle émue à son tour?