Cannes: Tout savoir sur «Relatos Salvajes», de Damian Szifron

CANNES Le réalisateur argentin propose un film à sketches produit par Almodovar sur la vulnérabilité des hommes... Satirique, surréaliste et mordant...

Stéphane Leblanc

— 

Relatos Salvajes
Relatos Salvajes — K&S Films/El Deseo

Damian Szifron est un nouveau venu en compétition…

Si le film m’était conté

Un film à sketches sur le thème de la vulnérabilité des hommes, dans un monde où la frontière qui sépare la civilisation de la barbarie est devenue floue. Une crevaison aux conséquences inattendues, une infidélité découverte en plein mariage, la mise en fourrière d'une voiture qui ruine la vie d'un homme...

Si sa sélection m’était expliquée

Le festival a besoin de renouveler ses candidats à la Palme d’or. Déjà primé à Toulouse en 2003 et à Biarritz en 2006, le cinéaste argentin fait donc son entrée dans la compétition cannoise avec un film dont il a réalisé tous les sketches.

Si on m’avait dit ça

Le film, où figure deux des plus grands acteurs sud-américains, Ricardo Barin et Leonardo Sbaraglia, est produit par Pedro Almodovar et son frère Agustin.

Si 20 Minutes était juré

Un prix du scénario pour l'imagination délirante d'un réalisateur qui n'a visiblement aucune autre prétention que de faire rire en dressant un constat surréaliste et mordant du monde dans lequel nous vivons...