«Godzilla», roi des monstres à la rescousse des humains

CINEMA La nouvelle version signée Gareth Edwards célèbre ce monstre toujours vert...

Caroline Vié

— 

Courtesy of Warner. Bros Pictures France

Gareth Edwards souffle les 60 bougies de Godzilla avec cette nouvelle version très réussie. Le réalisateur de Monsters (2010) livre un remake passionnant dans lequel le dragon géant affronte des créatures ailées et belliqueuses qui se nourrissent de radiations nucléaires. «Ce film est un hommage au premier opus de 1954. On n'aurait pas pu trouver de meilleure façon de célébrer l'anniversaire de Godzilla», explique Pascal Pinteau , responsable du site Effets spéciaux infos (http://www.effets-speciaux.info/) qui vient de publier un  impressionnant dossier sur cette nouvelle mouture.

60 ans et toutes ses dents

Lors de sa naissance au milieu des années 50, Godzilla a connu un tel succès qu’il a donné naissance au Kaiju Eiga ou «film de monstres» qui va connaître de nombreuses déclinaisons dans lesquelles le lézard géant est souvent montré comme un héros. «Au Japon, les dragons ne sont pas considérés comme des monstres mais comme des protecteurs, précise Pascal Pinteau. C’est sur cette dimension qu’insiste Edwards». Godzilla fait certes des dégâts notamment dans la ville de San Francisco mais c’est pour la bonne cause. Il essaye de sauver les hommes des MUTO, créatures gigantesques et fort peu amènes…

Ancré dans le réel…

Le réalisateur  s’est librement inspiré d’évènements récents tels la catastrophe de Fukushima pour que son Godzilla soit en phase avec notre époque. «Comme dans le film d’origine, il souligne l’arrogance des êtres humains qui imaginent pouvoir dominer la nature. Godzilla 2014 a tout d’un guerrier samouraï dans sa beauté et sa noblesse», dit Pascal Pinteau. Comparé à lui, les acteurs – de Aaron Taylor-Johnson à Bryan Cranston en passant par Ken Watanabe et Juliette Binoche – se font tout-petits. C’est Godzilla la star et c’est ce qui fait la force de Keiju Eiga  aux scènes d’action à couper le souffle…

Godzilla en chiffres...

 

1954 

Date de création de Godzilla par la compagnie Tôhô. Il a révolutionné le genre du Kaijū Eiga (film de monstres japonais).

1956 

Date du remontage sorti aux Etats-Unis avec des scènes supplémentaires tournées par Terry Morse.

30

Nombre de films sur Godzilla réalisés depuis 1954.

 

1998

Date de la version  américaine signée Roland Emmerich.

2004 

Date de Final Wars dernier film de Godzilla produit par la Tôhô pour célébrer les 50 ans du dragon.

50 à 100 mètres

Taille variable qu’est supposé avoir Godzilla dans les versions précédentes.

20 000 à 60 000 tonnes

Le poids variable du dragon.

108 mètres

La taille du Godzilla de 2014.

90 mètres 

La taille des MUTO, les monstres qu’il affronte.