VIDEO. «Aux yeux des vivants», le renouveau de l'horreur française

VIDEO Les tribulations de trois gamins confrontés à un tueur offrent un véritable festival de scènes gore…  

Caroline Vié, Jonathan Duron, Thomas Lemoine

— 

«Aux yeux des vivants» avec Anne Marivin
«Aux yeux des vivants» avec Anne Marivin — Tanzi Distribution

Attention Aux yeux des vivants est à réserver aux âmes bien trempées et aux spectateurs qui n’ont pas peur du gore. Le duo Alexandre Bustillo/Julien Maury auquel on doit A l’intérieur (2009) et Livide (2011) signe un film radical subtil mélange entre l’initiation à l’âge adulte à la manière de Stand by me (Rob Reiner, 1986) et Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper, 1974).

Un film d’horreur français réussi

Les réalisateurs parviennent à faire monter la tension autour d’adolescents tentant d’échapper à un tueur pas vraiment beau gosse qui a trouvé refuge dans un ancien décor de western. Personne n’est à l’abri d’un scénario diabolique dans lequel certains personnages passent de vie à trépas de façon fort désagréable. Il y a là de quoi alimenter des nuits de cauchemars. On vous aura prévenus…