Lambert Wilson sur le grill pour «Barbecue»

CINEMA L'acteur est à la tête d'une belle brochette de comiques dans ce film choral d'Eric Lavaine...

Caroline Vié
— 
Barbecue
Barbecue — StudioCanal

Lambert Wilson incarne un quinquagénaire transformé après un infarctus dans Barbecue d’Eric Lavaine. Le comédien, qui sera bientôt maître de cérémonie pour le Festival de Cannes, a confié à 20 Minutes ce qu'il pense de son personnage et du film…

En quoi ce film vous a-t-il séduit?

Souvent les scénarios de comédies sont crétinoïdes. Là, il y avait du vécu. L’histoire de ce quinquagénaire m’a parlé parce que je me sens proche de lui. Si je n’ai pas fait d’infarctus, j’ai été victime d’une grosse dépression qui m’a fait changer les priorités dans ma vie.

Professionnellement ou personnellement?

Les deux! Je me suis rendu compte qu’à force de vivre sur les dents et de ne me soucier que du regard des autres, j’avais perdu la clef du bonheur. Comme le héros du film, j’ai connu, sur le tard, une sorte de crise d’adolescence qui m’a permis de repartir sur de meilleures bases.

Avez-vous craint que les jeunes spectateurs n’adhèrent pas à cette problématique?

Nous y avons pensé mais, à notre grande surprise, enfants et adolescents ont très bien réagi aux avant-premières. L’usure de l’amitié et la vie en groupe sont des sujets qui concernent tous les âges et la présence de comiques comme Franck Dubosc et Florence Foresti a sans doute achevé de les séduire…

N’était-il pas difficile de trouver votre place au milieu d’eux?

Il est vrai que sur le tournage, il y avait les «one man show» et les «théâtreux» comme Lionel Abelanski et moi-même. Le secret d’un bon film de groupe est de donner à chacun un rôle d’importance égale pour que ne naisse aucune jalousie et que tout le monde prenne plaisir à se renvoyer la balle.

Vos méthodes de travail étaient-elle différentes?

Je peux me contenter de jouer une scène telle qu’elle est écrite, de façon naturaliste. Je n’ai pas besoin de signature comique. Franck Dubosc a un don inné pour le rire qu’il a su travailler. Il va toujours tirer le meilleur parti d’une situation pour trouver une chute hilarante. J'ai trouvé très instructif de le voir oeuvrer.



Une histoire d’amitié

Après avoir été victime d’un infarctus, un quinquagénaire trop sage décide de bouleverser ses habitudes en profitant de la vie qu’il croque soudain à belles dents. Barbecue offre un rôle savoureux à Lambert Wilson qui n’hésite pas à dire leurs quatre vérités à ses copains campés par Franck Dubosc, Lionel Abelanski, Florence Foresti et Guillaume de Tonquédec. Eric Lavaine (Bienvenue à bord, 2011) compte les points dans cette comédie centrée sur l’amitié et la difficulté de la préserver au fil des années.