De drôles de zèbres sur grand écran

CINEMA Avant «Khumba», d'autres animaux zébrés sont partis à la conquête du grand écran...

Caroline Vié
— 
Khumba
Khumba — Metropolitan Filmexport

Khumba n’est pas le premier long-métrage familial à mettre un zèbre en vedette! Avant le charmant quadrupède tentant de retrouver les rayures qui lui manquent, trois films réjouissants ont mis ces sympathiques bestioles à l’honneur donnant l’impression au spectateur de voir le monde en noir et blanc. Revue de détail…

Le plus joyeux

Marty, le zèbre des trois Madagascar (2005/2008/2012) est un optimiste incorrigible! Il trouve toujours de bonnes façons de remonter le moral à ses copains du zoo de Central Park, à New York. Il porte une spectaculaire perruque afro dans le dernier volet de la trilogie produite par DreamWorks.



Le plus sportif

Le héros de Zig Zag (2005, Frederik Du Chau) peine à s’imposer comme cheval de course sur les hippodromes américains après avoir été recueilli par un éleveur. L’aide d’Hayden Panettière (vue dans la série «Lost») va lui permettre de distancer les étalons qui se moquent de ses rayures.



Le plus déjanté

Zebraman est un super-héros dont les pouvoirs s’inspirent des pouvoirs du sympathique animal. Il rue dans les aliens de façon remarquable! Takashi Miike a porté ce manga à l’écran en 2004. Le film se révèle fort marrant dans le style série B décomplexée. Attention la chanson thème très entêtante peut provoquer des envies de mordre.



Le plus chou

Le héros de Khumba, réalisé par Anthony Silverston n’est qu’à moitié rayé et les autres animaux l’accusent de provoquer la sécheresse parce qu’il ne leur ressemble pas tout à fait! Elie Semoun et les complices du Jamel Comedy Club prêtent leurs voix aux protagonistes de ce conte rigolo qui prone le droit à la différence avec bonne humeur.