Manoel de Oliveira débute le tournage d’un nouveau film à l’âge de 105 ans

CINEMA Cette fois, le doyen mondial des cinéastes s’attaque à un court-métrage…

Stéphane Leblanc

— 

Manoel de Oliveira fête ses 105 ans en décembre 2013
Manoel de Oliveira fête ses 105 ans en décembre 2013 — MIGUEL RIOPA / AFP

A 105 ans, le réalisateur portugais Manoel de Oliveira ne veut toujours pas entendre parler de retraite. Il nous expliquait il y a quelques années que la dictature lui avait fait prendre beaucoup de retard dans sa carrière de cinéaste. Depuis la chute de Salazar, en avril 1974, il tourne inlassablement un film par an. Une cinquantaine au total, réalisés pour la plupart après ses 60 ans…

Ce mercredi, le doyen mondial des cinéastes a repris sa caméra pour le tournage d'un court métrage. Intitulé Le vieux du Restelo (O Velho do Restelo), ce film s'inspire notamment d'un personnage du poème épique Les Lusiades, écrit au XVIe siècle par Luis de Camoes pour raconter les grandes découvertes maritimes des navigateurs portugais.

Une semaine de tournage à Porto

«Il a enfin obtenu le financement qu'il attendait depuis plusieurs mois», a expliqué à l’AFP sa fille Adelaide Maria Trepa, qui l’assiste sur ses films depuis de nombreuses années. C'est-à-dire 350 000 euros, qui serviront à financer une semaine de tournage à Porto et quelques mois de post-production. Le film devrait être terminé en août, selon la société de production portugaise O som e a furia, qui coproduit le film avec le français Epicentre films.

C’est déjà à Porto, sa ville natale, que manoel de Oliveira avait tourné son premier film en 1931: le documentaire Douro, travail fluvial, un court-métrage sur les activités des habitants des rives du fleuve Douro. A l’époque, le cinéma était encore muet.