Cinéma: Plus de femmes à la réalisation mais le clivage des métiers persiste

CINEMA Le CNC publie ce mardi une première étude consacrée à la place faite aux femmes dans le cinéma et l’audiovisuel…

Annabelle Laurent

— 

La réalisatrice Jane Campion au festival de Cannes en 2013.
La réalisatrice Jane Campion au festival de Cannes en 2013. — FLORENT DUPUY/SIPA

Dans deux mois, ce sera Cannes. Et dans deux mois, le constat sera le même que les années précédentes. Les femmes seront sous-représentées dans la Sélection officielle. On sait qu’elles le sont aussi dans la profession de réalisateur. Le CNC a conduit pour la première fois une étude sur la place faite aux femmes dans les secteurs de la production cinématographique et audiovisuelle, permettant d’associer à cette réalité connue des chiffres précis.

23 % de femmes réalisatrices. Les femmes réalisatrices de long-métrage sont aujourd’hui 23 % contre 18,4 % en 2008, annonce le CNC, qui a présenté l’étude ce mardi lors du Comité ministériel pour l’égalité des femmes et des hommes dans la culture et la communication, lancé par Aurélie Filippetti le 1er mars 2013. Cette augmentation est pour le CNC le signe que «les femmes prennent le pouvoir de la réalisation». Concernant les demandes d’aides à la réalisation en 2012, 39,2 % étaient portées par des femmes, qui «ont d’ailleurs plus souvent d’aides que les hommes (43,8 % des bénéficiaires d’aides sont des femmes)», précise le CNC.

Le clivage des métiers. Très rares sont les équipes de tournage à avoir déjà travaillé avec un homme dans le rôle de scripte. 98,1 % des scriptes et assistants scriptes sont des femmes, note le CNC qui commente: «Certains clichés ont encore la vie dure puisque les femmes occupent toujours une large place sur les postes perçus comme plus féminins». Autres métiers encore très clivés, ceux de costumier/habilleur (87,2 % de femmes) et de coiffeur/maquilleur (76,6 % de femmes) tandis que pour les métiers de machiniste, rippeur, et électricien, la part des femmes se situe entre 3,1 et 4,3 %. Les chiffres concernent la période 2009-2012. Une «évolution positive» cependant: la mixité du poste d’assistant-réalisateur, occupé à 50,8 % par des femmes.

Les hommes plus présents dans l’audiovisuel. Les métiers de la production audiovisuelle sont encore majoritairement occupés par des hommes. Les femmes représentent 41,5 % des effectifs et captent 38,3 % de la masse salariale. Les femmes sont plus présentes dans des postes permanents et moins parmi les postes de techniciens intermittents. Le CNC précise également que 40 % des membres siégeant au sein des 44 commissions du CNC sont des femmes. Une part qui descend à 31,1 % pour les présidents et vice-présidents de ces commissions.