«Situation amoureuse, c'est compliqué»: Manu Payet, devant et derrière la caméra

CINEMA Il est sympa Manu Payet! Et sa première réalisation, la comédie «Situation amoureuse, c'est compliqué» est aussi attachante que lui...

Caroline Vié

— 

Situation amoureuse : C'est compliqué
Situation amoureuse : C'est compliqué — StudioCanal

A la veille de ses noces, un brave garçon voit débarquer la fille qu’il a aimée quand il était ado. Entre Anaïs Demoustier et Emmanuelle Chriqui, le coeur de Manu Payet balance dans Situation amoureuse: c’est compliqué, Grand prix au Festival de la comédie de l’Alpe d’Huez. Cette fantaisie bien menée évoque les délires d’un Judd Apatow qui se serait frotté à l’équipe de Radiostars. Manu Payet nous a parlé de sa première réalisation. Interview.

Comment définiriez-vous votre film?

Je le crois sincère et honnête, deux qualités primordiales pour moi. Nous y avons mis beaucoup de nous-mêmes. Tout le monde s’est impliqué à fond. Quand j’estimais qu’un plan était réussi, je réunissais l’équipe autour du combo vidéo pour que chacun puisse voir l’avancée du projet. L’atmosphère du tournage était très familiale.

Est-il important pour vous de travailler entre copains?

Il est surtout capital de voir que nous sommes tous sur la même longueur d’ondes. Romain Lévy et moi-même avons mis deux ans à écrire le film. Sans prétendre avoir révolutionné la comédie française, nous avons essayé de trouver notre ton, un travail que nous avions commencé sur Radiostars.

Que vous a apporté cette première expérience de réalisateur?

Je me suis rendu compte que j’adorais la direction d’acteurs. Entendre votre texte dit par des pointures comme Philippe Duquesne et Jean-François Cayrey a quelque chose de grisant. J’oubliais parfois de jouer pour les écouter et il fallait que mon co-réalisateur Rodolphe Lauga me rappelle à l’ordre.