Sophie Fillière joue avec ses acteurs pour «Arrête ou je continue»

CINEMA Dans «Arrête ou je continue», Emmanuelle Devos et Mathieu Amalric forment un couple désuni que Sophie Fillières dirige avec délectation...

Caroline Vié

— 

Arrête ou je continue
Arrête ou je continue — Les films du Losange

Sophie Fillières s'est régalée à retrouver Emmanuelle Devos pour la troisième fois après Aïe (2000) et Gentille (2005). Dans Arrête ou je continue, délicieuse comédie existentielle, ele lui offre le rôle d'une quadragénaire qui quitte son mari Mathieu Amalric et se révinvente à l'occasion d'une escapade de plusieurs jours en forêt. «Emmanuelle arrive à la fois avec la densité de tous les personnages qu'elle a incarnés et le plaisir de la découverte. Pour moi, elle est tout simplement «The Actress», dit la cinéaste.

Un duo complice à la ville, en guerre à l'écran

Mathieu Amalric et Emmanuelle Devos sont aussi complices depuis longtemps notamment pour leur collaboration avec Arnaud Depslechin (Rois et reine, 2006). «Leur couple de cinéma appartient à l'inconscient collectif des cinéphiles et ils prennent grand plaisir à l'enrichir. Ils m'ont impressionnée dès la première lecture où j'avais l'impression d'être au spectacle», explique Sophie Fillières.  Tous deux sont épatants, aussi crédibles dans une galerie d'art qu'au coeur d'une nature pas franchement accueillante. 

Deux belles natures de comédiens

Les deux comédiens ont beau être proches, ils ne travaillent pas de la même façon. «Mathieu aime à multiplier les différentes façons de jouer à chaque prise alors qu'Emmanuelle est plus constante dans son jeu mais qu'elle se sert de tout ce qui l'entoure pour nourrir sa performance». En les voyant l'un et l'autre à l'écran, on comprend le bonheur de Sophie Fillières «J'avais l'impression d'être un chef d'orchestre dirigeant une partition que j'ai écrite tout en bénéficiant de la prestations de grands musiciens», dit la réalisatrice. C'est avec bonheur qu'on assiste à leur concert.