Kristin Scott Thomas arrête le cinéma

CINEMA Dans une interview au «Guardian», l’actrice révélée au grand public par son rôle dans «Le Patient Anglais» il y a vingt ans explique être arrivée à un point où elle «ne peut plus faire face à un autre film»…

A.L

— 

Kristin Scott Thomas, le 29 janvier 2014. 
Kristin Scott Thomas, le 29 janvier 2014.  — Ken McKay/REX/REX/SIPA

Vous ne verrez bientôt plus Kristin Scott Thomas sur grand écran. L’actrice est lassée. A 53 ans, la comédienne britannique révélée au grand public par son rôle dans Le Patient Anglais (1996) et vue récemment dans Only God Forgives dans le rôle de la mère de Ryan Gosling, annonce au Guardian qu’elle arrête le cinéma.

«En septembre dernier, je me suis soudain dit que je ne pouvais pas faire face à un autre film», dit-elle. «On m’a souvent demandé de jouer dans des films pour apporter une sorte de poids à une production fragile (…). On me donne un petit rôle dans lequel ils savent que je vais savoir pleurer au bon moment. Je ne devrais pas mordre la main qui me nourrit (...) mais l’année dernière, j’ai décidé que la vie était trop courte. Je ne veux plus avoir à le faire.»

En attendant la fin

On la retrouvera pourtant dans plusieurs films tournés avant cette décision: La Femme Invisible de Ralph Fiennes, qui retrace une décennie de passion entre Dickens et la jeune Ellen «Nelly» Ternan, mais aussi Suite française, un film de Saul Dibb dont elle partage l’affiche avec Michelle Williams et Mathias Schoenaerts, ainsi que My Old Lady avec Maggie Smith et Vatican, le Christ habite chez les Borgia de Laurent Herbiet, avec André Dussollier et Sergi Lopez.

Parlant couramment le français, Kristin Scott Thomas possède la nationalité française et vit à Paris. Quatre mariages et un enterrement, Richard III, Mission: Impossible, L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, Gosford Park et Dans la maison font partie de sa filmographie.