Emmanuel Mouret change de ton pour «Une autre vie»

CINEMA Le réalisateur de «L’art d’aimer» s'essaye au mélodrame avec une histoire de triangle amoureux...

Caroline Vié

— 

Pascal Chantier, Pyramide Film, 2014.

Les amoureux du cinéma d’Emmanuel Mouret (Changement d’adresse, 2006) seront surpris par Une autre vie, titre représentatif du changement de ton de ce cinéaste jusqu’alors spécialisé dans les comédies romantiques. La valse-hésitation d’un électricien entre sa compagne légitime et sa maîtresse tourne davantage au mélodrame qu’au vaudeville dans ce nouvel opus.

Un trio d’excellents acteurs

JoeyStarr confirme le talent tout en nuances qu’il avait révélé dans Polisse en homme déchiré et indécis. Ses partenaires, Jasmine Trinca et Virginie Ledoyen, sont impeccables, l’une en musicienne bourgeoise, l’autre en garce manipulatrice résolue à garder son homme. Emmanuel Mouret a sans aucun doute pensé à Douglas Sirk pour filmer leurs errements sur la carte du Tendre. Si son film souffre de baisse de rythmes et d’une certaine froideur, il se révèle fort intéressant pour la façon dont le réalisateur d’Un baiser s’il vous plaît parvient à renouveler son style sur des thèmes qui lui sont familiers.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.