Mobile Film Festival 2014: C’est parti pour les votes

Annabelle Laurent

— 

Les 50 films sélectionnés pour le Mobile Film Festival 2014, sur http://fr.mobilefilmfestival.com
Les 50 films sélectionnés pour le Mobile Film Festival 2014, sur http://fr.mobilefilmfestival.com — MFF

Faire court, pas plus d'une minute, avec un téléphone portable. La consigne est la même depuis maintenant neuf ans, et elle est loin de décourager les aspirants réalisateurs, plus nombreux chaque année à soumettre leurs productions au Mobile Film Festival, dont 20 Minutes est partenaire. Cette année, 710 films ont été soumis, a annoncé ce mercredi le fondateur du festival Bruno Smadja à la conférence de presse d’ouverture du festival. Les 50 films retenus sont désormais en ligne sur le site, et vous avez jusqu’au 6 février pour désigner celui vous voulez voir remporter le prix du Public.

>> Voir les 50 films en compétition par ici

Pendant ce temps-là, les 50 films seront visionnés par un jury présidé cette année par le réalisateur Jean-Pierre Jeunet. A lui et aux neuf professionnels qui l’entourent - Abd Al Malik ou l’auteur historique des Guignols Bruno Gaccio,  notamment - de désigner leurs coups de cœur parmi ces 50 films. Ils remettront le 11 février prochain à Paris cinq prix. Depuis quatre ans, le lauréat du Prix du Meilleur Film Mobile reçoit une bourse BNP Paribas de 15.000 euros, un tremplin pour réaliser un court-métrage qu’il présente à la cérémonie de l’édition suivante du Festival.

De l’humour, mais pas seulement

Aujourd’hui, les limites techniques d’un tournage avec mobile sont surmontables, d’autant que la prise de son extérieure au mobile, l’habillage sonore, le montage sont autorisés. Mais la limite du format demeure. Que peut-on dire en seulement une minute? «On pense tout de suite à l’humour, mais le spectre est très large, le drame n’est pas du tout exclu», souligne Bruno Smadja. Guillaume Renusson, le vainqueur de l’an dernier en témoigne: son film, «Une minute de silence», abordait le thème de la pédophilie avec une force étonnante. L’un des 50 films de l’édition 2014, «Cercle Vicieux», raconte le harcèlement sur Internet en 60 secondes poignantes. 

«Avec un mobile, tout le monde a les mêmes armes, explique à 20 Minutes Lorenzo Benedetti, créateur du Studio Bagel et membre du jury. Ce qui est mis en avant, c’est la narration. Ça crée un dogme. Et réussir à raconter des histoires quelle que soit la caméra, c’est vraiment une démarche de cinéaste.»